Anmelden (DTAQ) DWDS     dlexDB     CLARIN-D

Brockes, Barthold Heinrich: Jrdisches Vergnügen in Gott. Bd. 2. Hamburg, 1727.

Bild:
<< vorherige Seite
Le Mariage.
Par l' Abbe Regnier.
Pour vous dire mon sentiment
Sur le sujet du mariage,
C'est un etat doux & charmant,
Quand l' epoux & l' epouse a la fleur de leur age
Apportent tous deux en menage,
Avec un bien commode & de facile usage,
Un corps propre, bienfait, de bon temperament,
Un coeur de part & d' autre exemt d' engage-
ment,
Une humeur douce, aisee, un esprit doux & sage,
Qui sache au serieux joindre le badinage,
Et, sans aimer le monde avec attachement,
Le connoisse, le goaute & s' en passe aisement.
Dans une liaison telle, que je l' ai dite,
Tous les jours sont heureux, les nuits ont leur
merite;
Et lorsque le Soleil reparoit dans les Cieux,
C'est avec un plaisir sensible,
Que l' epouse & l' epoux, apres le tems paisible
D' un sommeil doux & gracieux,
Tournent a leur reveil l' un sur l'autre les yeux.
Des qu'il s'agit de quelque affaire;
En secret tout se delibere:
Et s' ils ont quelque - fois des avis differens,
L' autorite, l' humeur n' est point ce qui decide.
On s' eclaircit l'un l'autre, on s' instruit, on se
guide,
Sans trop abonder en son sens;
Et
Le Mariage.
Par l’ Abbé Regnier.
Pour vous dire mon ſentiment
Sur le ſujet du mariage,
C’eſt un état doux & charmant,
Quand l’ époux & l’ épouſe à la fleur de leur âge
Apportent tous deux en ménage,
Avec un bien commode & de facile uſage,
Un corps propre, bienfait, de bon temperament,
Un cœur de part & d’ autre exemt d’ engage-
ment,
Une humeur douce, aiſée, un eſprit doux & ſage,
Qui ſache au ſerieux joindre le badinage,
Et, ſans aimer le monde avec attachement,
Le connoiſſe, le goûte & s’ en paſſe aiſément.
Dans une liaiſon telle, que je l’ ai dite,
Tous les jours ſont heureux, les nuits ont leur
mérite;
Et lorsque le Soleil reparoit dans les Cieux,
C’eſt avec un plaiſir ſenſible,
Que l’ épouſe & l’ époux, aprés le tems paiſible
D’ un ſommeil doux & gracieux,
Tournent à leur réveil l’ un ſur l’autre les yeux.
Dès qu’il s’agit de quelque affaire;
En ſecret tout ſe delibére:
Et s’ ils ont quelque ‒ fois des avis differens,
L’ autorité, l’ humeur n’ eſt point ce qui decide.
On s’ éclaircit l’un l’autre, on s’ inſtruit, on ſe
guide,
Sans trop abonder en ſon ſens;
Et
<TEI>
  <text>
    <back>
      <div n="1">
        <pb facs="#f0584" n="548"/>
        <div n="2">
          <head> <hi rendition="#aq">Le Mariage.<lb/><hi rendition="#i">Par l&#x2019; Abbé Regnier.</hi></hi> </head><lb/>
          <lg n="36">
            <l> <hi rendition="#aq"><hi rendition="#in">P</hi>our vous dire mon &#x017F;entiment</hi> </l><lb/>
            <l> <hi rendition="#aq">Sur le &#x017F;ujet du mariage,</hi> </l><lb/>
            <l> <hi rendition="#aq">C&#x2019;e&#x017F;t un état doux &amp; charmant,</hi> </l><lb/>
            <l> <hi rendition="#aq">Quand l&#x2019; époux &amp; l&#x2019; épou&#x017F;e à la fleur de leur âge</hi> </l><lb/>
            <l> <hi rendition="#aq">Apportent tous deux en ménage,</hi> </l><lb/>
            <l> <hi rendition="#aq">Avec un bien commode &amp; de facile u&#x017F;age,</hi> </l><lb/>
            <l> <hi rendition="#aq">Un corps propre, bienfait, de bon temperament,</hi> </l><lb/>
            <l> <hi rendition="#aq">Un c&#x0153;ur de part &amp; d&#x2019; autre exemt d&#x2019; engage-</hi> </l><lb/>
            <l> <hi rendition="#aq"> <hi rendition="#et">ment,</hi> </hi> </l><lb/>
            <l> <hi rendition="#aq">Une humeur douce, ai&#x017F;ée, un e&#x017F;prit doux &amp; &#x017F;age,</hi> </l><lb/>
            <l> <hi rendition="#aq">Qui &#x017F;ache au &#x017F;erieux joindre le badinage,</hi> </l><lb/>
            <l> <hi rendition="#aq">Et, &#x017F;ans aimer le monde avec attachement,</hi> </l><lb/>
            <l> <hi rendition="#aq">Le connoi&#x017F;&#x017F;e, le goûte &amp; s&#x2019; en pa&#x017F;&#x017F;e ai&#x017F;ément.</hi> </l><lb/>
            <l> <hi rendition="#aq">Dans une liai&#x017F;on telle, que je l&#x2019; ai dite,</hi> </l><lb/>
            <l> <hi rendition="#aq">Tous les jours &#x017F;ont heureux, les nuits ont leur</hi> </l><lb/>
            <l> <hi rendition="#aq"> <hi rendition="#et">mérite;</hi> </hi> </l><lb/>
            <l> <hi rendition="#aq">Et lorsque le Soleil reparoit dans les Cieux,</hi> </l><lb/>
            <l> <hi rendition="#aq">C&#x2019;e&#x017F;t avec un plai&#x017F;ir &#x017F;en&#x017F;ible,</hi> </l><lb/>
            <l> <hi rendition="#aq">Que l&#x2019; épou&#x017F;e &amp; l&#x2019; époux, aprés le tems pai&#x017F;ible</hi> </l><lb/>
            <l> <hi rendition="#aq">D&#x2019; un &#x017F;ommeil doux &amp; gracieux,</hi> </l><lb/>
            <l> <hi rendition="#aq">Tournent à leur réveil l&#x2019; un &#x017F;ur l&#x2019;autre les yeux.</hi> </l><lb/>
            <l> <hi rendition="#aq">Dès qu&#x2019;il s&#x2019;agit de quelque affaire;</hi> </l><lb/>
            <l> <hi rendition="#aq">En &#x017F;ecret tout &#x017F;e delibére:</hi> </l><lb/>
            <l> <hi rendition="#aq">Et s&#x2019; ils ont quelque &#x2012; fois des avis differens,</hi> </l><lb/>
            <l> <hi rendition="#aq">L&#x2019; autorité, l&#x2019; humeur n&#x2019; e&#x017F;t point ce qui decide.</hi> </l><lb/>
            <l> <hi rendition="#aq">On s&#x2019; éclaircit l&#x2019;un l&#x2019;autre, on s&#x2019; in&#x017F;truit, on &#x017F;e</hi> </l><lb/>
            <l> <hi rendition="#aq"> <hi rendition="#et">guide,</hi> </hi> </l><lb/>
            <l> <hi rendition="#aq">Sans trop abonder en &#x017F;on &#x017F;ens;</hi> </l>
          </lg>
        </div><lb/>
        <fw place="bottom" type="catch"> <hi rendition="#aq">Et</hi> </fw><lb/>
      </div>
    </back>
  </text>
</TEI>
[548/0584] Le Mariage. Par l’ Abbé Regnier. Pour vous dire mon ſentiment Sur le ſujet du mariage, C’eſt un état doux & charmant, Quand l’ époux & l’ épouſe à la fleur de leur âge Apportent tous deux en ménage, Avec un bien commode & de facile uſage, Un corps propre, bienfait, de bon temperament, Un cœur de part & d’ autre exemt d’ engage- ment, Une humeur douce, aiſée, un eſprit doux & ſage, Qui ſache au ſerieux joindre le badinage, Et, ſans aimer le monde avec attachement, Le connoiſſe, le goûte & s’ en paſſe aiſément. Dans une liaiſon telle, que je l’ ai dite, Tous les jours ſont heureux, les nuits ont leur mérite; Et lorsque le Soleil reparoit dans les Cieux, C’eſt avec un plaiſir ſenſible, Que l’ épouſe & l’ époux, aprés le tems paiſible D’ un ſommeil doux & gracieux, Tournent à leur réveil l’ un ſur l’autre les yeux. Dès qu’il s’agit de quelque affaire; En ſecret tout ſe delibére: Et s’ ils ont quelque ‒ fois des avis differens, L’ autorité, l’ humeur n’ eſt point ce qui decide. On s’ éclaircit l’un l’autre, on s’ inſtruit, on ſe guide, Sans trop abonder en ſon ſens; Et

Suche im Werk

Hilfe

Informationen zum Werk

Download dieses Werks

XML (TEI P5) · HTML · Text
TCF (text annotation layer)
TCF (tokenisiert, serialisiert, lemmatisiert, normalisiert)
XML (TEI P5 inkl. att.linguistic)

Metadaten zum Werk

TEI-Header · CMDI · Dublin Core

Ansichten dieser Seite

Voyant Tools ?

Feedback

Sie haben einen Fehler gefunden? Dann können Sie diesen über unsere Qualitätssicherungsplattform DTAQ melden.

Kommentar zur DTA-Ausgabe

Dieses Werk wurde gemäß den DTA-Transkriptionsrichtlinien im Double-Keying-Verfahren von Nicht-Muttersprachlern erfasst und in XML/TEI P5 nach DTA-Basisformat kodiert.




Ansicht auf Standard zurückstellen

URL zu diesem Werk: http://www.deutschestextarchiv.de/brockes_vergnuegen02_1727
URL zu dieser Seite: http://www.deutschestextarchiv.de/brockes_vergnuegen02_1727/584
Zitationshilfe: Brockes, Barthold Heinrich: Jrdisches Vergnügen in Gott. Bd. 2. Hamburg, 1727, S. 548. In: Deutsches Textarchiv <http://www.deutschestextarchiv.de/brockes_vergnuegen02_1727/584>, abgerufen am 16.12.2018.