Am Dienstag, dem 19. November 2019, finden von 9 bis 14 Uhr Wartungsarbeiten an unseren Servern statt. Bitte beachten Sie, dass die DTA-Seiten in dieser Zeit nicht erreichbar sein werden.
Anmelden (DTAQ) DWDS     dlexDB     CLARIN-D

Marperger, Paul Jacob: Der allzeit-fertige Handels-Correspondent. 4. Aufl. Hamburg, 1717.

Bild:
<< vorherige Seite

Vorraht von mehrerley Formular
qvante ecus, qvo le dit du Barry promet luy payer
pour chaqve annee, & le dit Sr. du Four, de son
cote promet de prendre le dit du Barry sur son
contoir de l' instruire, & luy donner connois-
sance de son negoce, & de ses correspondances,
de l'employer tant au dedans qv'au dehors, en
tout ce qvi regardera son commerce, le faire
manger a sa table, le tenant bien couche & blan-
chy, & le dit contenu des trois ans etant expi-
re, les parties pourront faire des nouvelles con-
ditions, en eas qv'ils soyent contents l' une de
l' autre, & pour plus grande surete, envers le dit
Sr. du Four, le pere du Barry offre caution, jus-
qves a la concurrence de somme de neuf mille
marcs lubs, promettant de repondre par les pre-
sentes de la conduite de son fils, jusqves a la som-
me surnommee pour l' entretenement de qvoy
le present Contract a ete signe des parties sous
mentionnees, & en a ete fait la mutuelle extra-
dition.

Hamburg le 20. Janvier 1710.
Du Four. Jaqves du Barry le Pere Cautioniste
& Guarant pour son Fils.

Jaqves du Barry le Fils.
Ein anderer auf einen Frantzösi-
schen Lehr-Jungen.

SOit notoire qv' aujourd' uy le 20. May l' An.
1702. a ete fait & arrete entre nous deux
sous signes, savoir moy Jean Rudiger Bourgois
& Marchand de cette Ville de Danzig, & moy
Nicolas Petersen, le suivant contract de service

tou-

Vorraht von mehrerley Formular
qvante ecus, qvo le dit du Barry promet luy payer
pour chaqve année, & le dit Sr. du Four, de ſon
coté promet de prendre le dit du Barry ſur ſon
contoir de l’ inſtruire, & luy donner connoiſ-
ſance de ſon negoce, & de ſes correſpondances,
de l’employer tant au dedans qv’au dehors, en
tout ce qvi regardera ſon commerce, le faire
manger a ſa table, le tenant bien couchê & blan-
chy, & le dit contenu des trois ans étant expi-
ré, les parties pourront faire des nouvelles con-
ditions, en eas qv’ils ſoyent contents l’ une de
l’ autre, & pour plus grande ſureté, envers le dit
Sr. du Four, le pere du Barry offre caution, jus-
qves a la concurrence de ſomme de neuf mille
marcs lubs, promettant de repondre par les pre-
ſentes de la conduite de ſon fils, jusqves a la ſom-
me ſurnommée pour l’ entretenement de qvoy
le preſent Contract a étè ſignè des parties ſous
mentionnées, & en a étè fait la mutuelle extra-
dition.

Hamburg le 20. Janvier 1710.
Du Four. Jaqves du Barry le Pere Cautioniſte
& Guarant pour ſon Fils.

Jaqves du Barry le Fils.
Ein anderer auf einen Frantzoͤſi-
ſchen Lehr-Jungen.

SOit notoire qv’ aujourd’ uy le 20. May l’ An.
1702. a étè fait & arreté entre nous deux
ſous ſignés, ſavoir moy Jean Rudiger Bourgois
& Marchand de cette Ville de Danzig, & moy
Nicolas Peterſen, le ſuivant contract de ſervice

tou-
<TEI>
  <text>
    <body>
      <div n="3">
        <div n="4">
          <p>
            <pb facs="#f0932" n="916"/>
            <fw place="top" type="header"> <hi rendition="#b">Vorraht von mehrerley</hi> <hi rendition="#aq"> <hi rendition="#i">Formular</hi> </hi> </fw><lb/> <hi rendition="#aq">qvante ecus, qvo le dit du Barry promet luy payer<lb/>
pour chaqve année, &amp; le dit Sr. du Four, de &#x017F;on<lb/>
coté promet de prendre le dit du Barry &#x017F;ur &#x017F;on<lb/>
contoir de l&#x2019; in&#x017F;truire, &amp; luy donner connoi&#x017F;-<lb/>
&#x017F;ance de &#x017F;on negoce, &amp; de &#x017F;es corre&#x017F;pondances,<lb/>
de l&#x2019;employer tant au dedans qv&#x2019;au dehors, en<lb/>
tout ce qvi regardera &#x017F;on commerce, le faire<lb/>
manger a &#x017F;a table, le tenant bien couchê &amp; blan-<lb/>
chy, &amp; le dit contenu des trois ans étant expi-<lb/>
ré, les parties pourront faire des nouvelles con-<lb/>
ditions, en eas qv&#x2019;ils &#x017F;oyent contents l&#x2019; une de<lb/>
l&#x2019; autre, &amp; pour plus grande &#x017F;ureté, envers le dit<lb/>
Sr. du Four, le pere du Barry offre caution, jus-<lb/>
qves a la concurrence de &#x017F;omme de neuf mille<lb/>
marcs lubs, promettant de repondre par les pre-<lb/>
&#x017F;entes de la conduite de &#x017F;on fils, jusqves a la &#x017F;om-<lb/>
me &#x017F;urnommée pour l&#x2019; entretenement de qvoy<lb/>
le pre&#x017F;ent Contract a étè &#x017F;ignè des parties &#x017F;ous<lb/>
mentionnées, &amp; en a étè fait la mutuelle extra-<lb/>
dition.</hi> </p>
          <closer>
            <salute><hi rendition="#aq">Hamburg le 20. Janvier</hi> 1710. </salute>
          </closer><lb/>
          <closer>
            <salute> <hi rendition="#et"> <hi rendition="#aq"><hi rendition="#i">Du Four. Jaqves du Barry le Pere Cautioni&#x017F;te<lb/>
&amp; Guarant pour &#x017F;on Fils.</hi><lb/>
Jaqves du Barry le Fils.</hi> </hi> </salute>
          </closer>
        </div><lb/>
        <div n="4">
          <head> <hi rendition="#b">Ein anderer auf einen Frantzo&#x0364;&#x017F;i-<lb/>
&#x017F;chen Lehr-Jungen.</hi> </head><lb/>
          <p> <hi rendition="#aq"><hi rendition="#in">S</hi>Oit notoire qv&#x2019; aujourd&#x2019; uy le 20. May l&#x2019; An.<lb/>
1702. a étè fait &amp; arreté entre nous deux<lb/>
&#x017F;ous &#x017F;ignés, &#x017F;avoir moy Jean Rudiger Bourgois<lb/>
&amp; Marchand de cette Ville de Danzig, &amp; moy<lb/>
Nicolas Peter&#x017F;en, le &#x017F;uivant contract de &#x017F;ervice</hi><lb/>
            <fw place="bottom" type="catch"> <hi rendition="#aq">tou-</hi> </fw><lb/>
          </p>
        </div>
      </div>
    </body>
  </text>
</TEI>
[916/0932] Vorraht von mehrerley Formular qvante ecus, qvo le dit du Barry promet luy payer pour chaqve année, & le dit Sr. du Four, de ſon coté promet de prendre le dit du Barry ſur ſon contoir de l’ inſtruire, & luy donner connoiſ- ſance de ſon negoce, & de ſes correſpondances, de l’employer tant au dedans qv’au dehors, en tout ce qvi regardera ſon commerce, le faire manger a ſa table, le tenant bien couchê & blan- chy, & le dit contenu des trois ans étant expi- ré, les parties pourront faire des nouvelles con- ditions, en eas qv’ils ſoyent contents l’ une de l’ autre, & pour plus grande ſureté, envers le dit Sr. du Four, le pere du Barry offre caution, jus- qves a la concurrence de ſomme de neuf mille marcs lubs, promettant de repondre par les pre- ſentes de la conduite de ſon fils, jusqves a la ſom- me ſurnommée pour l’ entretenement de qvoy le preſent Contract a étè ſignè des parties ſous mentionnées, & en a étè fait la mutuelle extra- dition. Hamburg le 20. Janvier 1710. Du Four. Jaqves du Barry le Pere Cautioniſte & Guarant pour ſon Fils. Jaqves du Barry le Fils. Ein anderer auf einen Frantzoͤſi- ſchen Lehr-Jungen. SOit notoire qv’ aujourd’ uy le 20. May l’ An. 1702. a étè fait & arreté entre nous deux ſous ſignés, ſavoir moy Jean Rudiger Bourgois & Marchand de cette Ville de Danzig, & moy Nicolas Peterſen, le ſuivant contract de ſervice tou-

Suche im Werk

Hilfe

Informationen zum Werk

Download dieses Werks

XML (TEI P5) · HTML · Text
TCF (text annotation layer)
TCF (tokenisiert, serialisiert, lemmatisiert, normalisiert)
XML (TEI P5 inkl. att.linguistic)

Metadaten zum Werk

TEI-Header · CMDI · Dublin Core

Ansichten dieser Seite

Voyant Tools ?

Language Resource Switchboard?

Feedback

Sie haben einen Fehler gefunden? Dann können Sie diesen über unsere Qualitätssicherungsplattform DTAQ melden.

Kommentar zur DTA-Ausgabe

Grundlage der vorliegenden digitalen Ausgabe bild… [mehr]

Dieses Werk wurde gemäß den DTA-Transkriptionsrichtlinien im Double-Keying-Verfahren von Nicht-Muttersprachlern erfasst und in XML/TEI P5 nach DTA-Basisformat kodiert.




Ansicht auf Standard zurückstellen

URL zu diesem Werk: http://www.deutschestextarchiv.de/marperger_correspondent_1717
URL zu dieser Seite: http://www.deutschestextarchiv.de/marperger_correspondent_1717/932
Zitationshilfe: Marperger, Paul Jacob: Der allzeit-fertige Handels-Correspondent. 4. Aufl. Hamburg, 1717, S. 916. In: Deutsches Textarchiv <http://www.deutschestextarchiv.de/marperger_correspondent_1717/932>, abgerufen am 15.11.2019.