Anmelden (DTAQ) DWDS     dlexDB     CLARIN-D

Roepell, Richard: Polen um die Mitte des 18. Jahrhunderts. Gotha, 1876.

Bild:
<< vorherige Seite
II.
Traduction d'une lettre d'un gentilhomme Polonois de
Province, a un de ses amis d'un autre Palatinat.

Geheimes Staatsarchiv. Repositur 9, No. 27, ad Relation des von
Wallenrod vom 12. September 1744.

(Zu Seite 69.)


Comme le Roi a rejoui le coeur de son peuple par son
heureux retour dans le royaume, retour que nous avons sou-
haite depuis longtems et que nous voyons, que les demandes
et les desseins de ce prince, pleins de droiture et de sin-
cerite, ne tendent, qu'a la conservation du bien public, rien
ne sauroit etre plus conforme au zele de l'ordre equestre,
rien plus digne de son attention, que de deliberer en freres,
avec une union parfaite, sur les moyens les plus salutaires
et efficaces a aider a la prosperite de notre chere patrie. Le
tems et l'occasion nous favorisent, nous sommes en etat d'ef-
fectuer aisement tout ce que notre bonheur et la conser-
vation du bien public demandent; il ne s'agit que de le vou-
loir et de prendre de telles mesures, que la circonspection pour
remedier au deplorable etat de la Republique jointe aux re-
flexions sur la decadence considerable de la gloire de notre
nation nous peuvent fournir. Ce sont ces reflexions, Mon-
sieur, qui en consequence de notre amitie reciproque m'en-
gagent a vous ouvrir mon coeur et a vous dire mes senti-

II.
Traduction d’une lettre d’un gentilhomme Polonois de
Province, à un de ses amis d’un autre Palatinat.

Geheimes Staatsarchiv. Repoſitur 9, No. 27, ad Relation des von
Wallenrod vom 12. September 1744.

(Zu Seite 69.)


Comme le Roi a rejoui le coeur de son peuple par son
heureux retour dans le royaume, retour que nous avons sou-
haité depuis longtems et que nous voyons, que les demandes
et les desseins de ce prince, pleins de droiture et de sin-
cerité, ne tendent, qu’à la conservation du bien public, rien
ne sauroit etre plus conforme au zele de l’ordre equestre,
rien plus digne de son attention, que de deliberer en freres,
avec une union parfaite, sur les moyens les plus salutaires
et efficaces à aider à la prosperité de notre chere patrie. Le
tems et l’occasion nous favorisent, nous sommes en etat d’ef-
fectuer aisement tout ce que notre bonheur et la conser-
vation du bien public demandent; il ne s’agit que de le vou-
loir et de prendre de telles mesures, que la circonspection pour
remedier au deplorable etat de la Republique jointe aux re-
flexions sur la decadence considerable de la gloire de notre
nation nous peuvent fournir. Ce sont ces reflexions, Mon-
sieur, qui en consequence de notre amitié reciproque m’en-
gagent à vous ouvrir mon coeur et à vous dire mes senti-

<TEI>
  <text>
    <body>
      <div n="1">
        <pb facs="#f0221" n="[207]"/>
        <div n="2">
          <head> <hi rendition="#b"> <hi rendition="#aq">II.<lb/>
Traduction d&#x2019;une lettre d&#x2019;un gentilhomme Polonois de<lb/>
Province, à un de ses amis d&#x2019;un autre Palatinat.</hi> </hi> </head><lb/>
          <p> <hi rendition="#c">Geheimes Staatsarchiv. Repo&#x017F;itur 9, <hi rendition="#aq">No. 27, ad Relation</hi> des von<lb/>
Wallenrod vom 12. September 1744.</hi> </p><lb/>
          <p> <hi rendition="#c">(Zu Seite 69.)</hi> </p><lb/>
          <milestone rendition="#hr" unit="section"/>
          <p> <hi rendition="#aq">Comme le Roi a rejoui le coeur de son peuple par son<lb/>
heureux retour dans le royaume, retour que nous avons sou-<lb/>
haité depuis longtems et que nous voyons, que les demandes<lb/>
et les desseins de ce prince, pleins de droiture et de sin-<lb/>
cerité, ne tendent, qu&#x2019;à la conservation du bien public, rien<lb/>
ne sauroit etre plus conforme au zele de l&#x2019;ordre equestre,<lb/>
rien plus digne de son attention, que de deliberer en freres,<lb/>
avec une union parfaite, sur les moyens les plus salutaires<lb/>
et efficaces à aider à la prosperité de notre chere patrie. Le<lb/>
tems et l&#x2019;occasion nous favorisent, nous sommes en etat d&#x2019;ef-<lb/>
fectuer aisement tout ce que notre bonheur et la conser-<lb/>
vation du bien public demandent; il ne s&#x2019;agit que de le vou-<lb/>
loir et de prendre de telles mesures, que la circonspection pour<lb/>
remedier au deplorable etat de la Republique jointe aux re-<lb/>
flexions sur la decadence considerable de la gloire de notre<lb/>
nation nous peuvent fournir. Ce sont ces reflexions, Mon-<lb/>
sieur, qui en consequence de notre amitié reciproque m&#x2019;en-<lb/>
gagent à vous ouvrir mon coeur et à vous dire mes senti-<lb/></hi> </p>
        </div>
      </div>
    </body>
  </text>
</TEI>
[[207]/0221] II. Traduction d’une lettre d’un gentilhomme Polonois de Province, à un de ses amis d’un autre Palatinat. Geheimes Staatsarchiv. Repoſitur 9, No. 27, ad Relation des von Wallenrod vom 12. September 1744. (Zu Seite 69.) Comme le Roi a rejoui le coeur de son peuple par son heureux retour dans le royaume, retour que nous avons sou- haité depuis longtems et que nous voyons, que les demandes et les desseins de ce prince, pleins de droiture et de sin- cerité, ne tendent, qu’à la conservation du bien public, rien ne sauroit etre plus conforme au zele de l’ordre equestre, rien plus digne de son attention, que de deliberer en freres, avec une union parfaite, sur les moyens les plus salutaires et efficaces à aider à la prosperité de notre chere patrie. Le tems et l’occasion nous favorisent, nous sommes en etat d’ef- fectuer aisement tout ce que notre bonheur et la conser- vation du bien public demandent; il ne s’agit que de le vou- loir et de prendre de telles mesures, que la circonspection pour remedier au deplorable etat de la Republique jointe aux re- flexions sur la decadence considerable de la gloire de notre nation nous peuvent fournir. Ce sont ces reflexions, Mon- sieur, qui en consequence de notre amitié reciproque m’en- gagent à vous ouvrir mon coeur et à vous dire mes senti-

Suche im Werk

Hilfe

Informationen zum Werk

Download dieses Werks

XML (TEI P5) · HTML · Text
TCF (text annotation layer)
TCF (tokenisiert, serialisiert, lemmatisiert, normalisiert)
XML (TEI P5 inkl. att.linguistic)

Metadaten zum Werk

TEI-Header · CMDI · Dublin Core

Ansichten dieser Seite

Voyant Tools ?

Language Resource Switchboard?

Feedback

Sie haben einen Fehler gefunden? Dann können Sie diesen über unsere Qualitätssicherungsplattform DTAQ melden.

Kommentar zur DTA-Ausgabe

Dieses Werk wurde gemäß den DTA-Transkriptionsrichtlinien im Double-Keying-Verfahren von Nicht-Muttersprachlern erfasst und in XML/TEI P5 nach DTA-Basisformat kodiert.




Ansicht auf Standard zurückstellen

URL zu diesem Werk: http://www.deutschestextarchiv.de/roepell_polen_1876
URL zu dieser Seite: http://www.deutschestextarchiv.de/roepell_polen_1876/221
Zitationshilfe: Roepell, Richard: Polen um die Mitte des 18. Jahrhunderts. Gotha, 1876, S. [207]. In: Deutsches Textarchiv <http://www.deutschestextarchiv.de/roepell_polen_1876/221>, abgerufen am 05.06.2020.