Anmelden (DTAQ) DWDS     dlexDB     CLARIN-D

Roepell, Richard: Polen um die Mitte des 18. Jahrhunderts. Gotha, 1876.

Bild:
<< vorherige Seite
IV.
Traduction d'un manifeste fait par quelques senateurs
et nonces contre la rupture de la diette.

(Zu Seite 94.)


Nous Senateurs, Ministres d'Etat et Nonces des Palati-
nats, Terres et districts assembles a diette generale de Grodno,
considerant que notre patrie demande un secours, que la
mauvaise issue des diettes ne lui permet pas d'obtenir, nous
sommes determines a rendre la presente protestation publique,
afin que les siecles presentes et a venir soient instruits de
la sincerite de nos intentions.

En premier lieu depuis que les troubles domestiques ont
ete appaises et que la diette de pacification a fixe le re-
tablissement de la paix et de la tranquillite publique, sa
Maj. a pris tant de soin de l'affermir, que le bruit des
armes, qui s'est fait entendre au loin, n'a porte aucune
atteinte a notre felicite. L'application que S. M. a donnee
a nous conserver cette douce paix, a rendu tout le monde
envieux de notre bonheur et excite en nous une juste re-
connoissance pour un si bon maitre, puisque nous ne devons
attribuer notre prosperite qu'a la sagesse de son gouverne-
ment. Mais ce n'est pas encore a quoi s'est borne notre
felicite; non seulement le feu de guerre n'a pu nous ap-
procher, mais meme celui des divisions internes n'a pu se
glisser parmi nous et si nous voulons compter nos annees

IV.
Traduction d’un manifeste fait par quelques senateurs
et nonces contre la rupture de la diette.

(Zu Seite 94.)


Nous Senateurs, Ministres d’Etat et Nonces des Palati-
nats, Terres et districts assemblés à diette generale de Grodno,
considerant que notre patrie demande un secours, que la
mauvaise issue des diettes ne lui permet pas d’obtenir, nous
sommes determinés à rendre la presente protestation publique,
afin que les siecles presentes et à venir soient instruits de
la sincerité de nos intentions.

En premier lieu depuis que les troubles domestiques ont
été appaisés et que la diette de pacification a fixé le re-
tablissement de la paix et de la tranquillité publique, sa
Maj. a pris tant de soin de l’affermir, que le bruit des
armes, qui s’est fait entendre au loin, n’a porté aucune
atteinte à notre felicité. L’application que S. M. a donnée
à nous conserver cette douce paix, a rendu tout le monde
envieux de notre bonheur et excite en nous une juste re-
connoissance pour un si bon maitre, puisque nous ne devons
attribuer notre prosperité qu’à la sagesse de son gouverne-
ment. Mais ce n’est pas encore à quoi s’est borné notre
felicité; non seulement le feu de guerre n’a pu nous ap-
procher, mais même celui des divisions internes n’a pu se
glisser parmi nous et si nous voulons compter nos années

<TEI>
  <text>
    <body>
      <div n="1">
        <pb facs="#f0249" n="[235]"/>
        <div n="2">
          <head> <hi rendition="#b"> <hi rendition="#aq">IV.<lb/>
Traduction d&#x2019;un manifeste fait par quelques senateurs<lb/>
et nonces contre la rupture de la diette.</hi> </hi> </head><lb/>
          <p> <hi rendition="#c">(Zu Seite 94.)</hi> </p><lb/>
          <milestone rendition="#hr" unit="section"/>
          <p> <hi rendition="#aq">Nous Senateurs, Ministres d&#x2019;Etat et Nonces des Palati-<lb/>
nats, Terres et districts assemblés à diette generale de Grodno,<lb/>
considerant que notre patrie demande un secours, que la<lb/>
mauvaise issue des diettes ne lui permet pas d&#x2019;obtenir, nous<lb/>
sommes determinés à rendre la presente protestation publique,<lb/>
afin que les siecles presentes et à venir soient instruits de<lb/>
la sincerité de nos intentions.</hi> </p><lb/>
          <p> <hi rendition="#aq">En premier lieu depuis que les troubles domestiques ont<lb/>
été appaisés et que la diette de pacification a fixé le re-<lb/>
tablissement de la paix et de la tranquillité publique, sa<lb/>
Maj. a pris tant de soin de l&#x2019;affermir, que le bruit des<lb/>
armes, qui s&#x2019;est fait entendre au loin, n&#x2019;a porté aucune<lb/>
atteinte à notre felicité. L&#x2019;application que S. M. a donnée<lb/>
à nous conserver cette douce paix, a rendu tout le monde<lb/>
envieux de notre bonheur et excite en nous une juste re-<lb/>
connoissance pour un si bon maitre, puisque nous ne devons<lb/>
attribuer notre prosperité qu&#x2019;à la sagesse de son gouverne-<lb/>
ment. Mais ce n&#x2019;est pas encore à quoi s&#x2019;est borné notre<lb/>
felicité; non seulement le feu de guerre n&#x2019;a pu nous ap-<lb/>
procher, mais même celui des divisions internes n&#x2019;a pu se<lb/>
glisser parmi nous et si nous voulons compter nos années<lb/></hi> </p>
        </div>
      </div>
    </body>
  </text>
</TEI>
[[235]/0249] IV. Traduction d’un manifeste fait par quelques senateurs et nonces contre la rupture de la diette. (Zu Seite 94.) Nous Senateurs, Ministres d’Etat et Nonces des Palati- nats, Terres et districts assemblés à diette generale de Grodno, considerant que notre patrie demande un secours, que la mauvaise issue des diettes ne lui permet pas d’obtenir, nous sommes determinés à rendre la presente protestation publique, afin que les siecles presentes et à venir soient instruits de la sincerité de nos intentions. En premier lieu depuis que les troubles domestiques ont été appaisés et que la diette de pacification a fixé le re- tablissement de la paix et de la tranquillité publique, sa Maj. a pris tant de soin de l’affermir, que le bruit des armes, qui s’est fait entendre au loin, n’a porté aucune atteinte à notre felicité. L’application que S. M. a donnée à nous conserver cette douce paix, a rendu tout le monde envieux de notre bonheur et excite en nous une juste re- connoissance pour un si bon maitre, puisque nous ne devons attribuer notre prosperité qu’à la sagesse de son gouverne- ment. Mais ce n’est pas encore à quoi s’est borné notre felicité; non seulement le feu de guerre n’a pu nous ap- procher, mais même celui des divisions internes n’a pu se glisser parmi nous et si nous voulons compter nos années

Suche im Werk

Hilfe

Informationen zum Werk

Download dieses Werks

XML (TEI P5) · HTML · Text
TCF (text annotation layer)
TCF (tokenisiert, serialisiert, lemmatisiert, normalisiert)
XML (TEI P5 inkl. att.linguistic)

Metadaten zum Werk

TEI-Header · CMDI · Dublin Core

Ansichten dieser Seite

Voyant Tools ?

Feedback

Sie haben einen Fehler gefunden? Dann können Sie diesen über unsere Qualitätssicherungsplattform DTAQ melden.

Kommentar zur DTA-Ausgabe

Dieses Werk wurde gemäß den DTA-Transkriptionsrichtlinien im Double-Keying-Verfahren von Nicht-Muttersprachlern erfasst und in XML/TEI P5 nach DTA-Basisformat kodiert.




Ansicht auf Standard zurückstellen

URL zu diesem Werk: http://www.deutschestextarchiv.de/roepell_polen_1876
URL zu dieser Seite: http://www.deutschestextarchiv.de/roepell_polen_1876/249
Zitationshilfe: Roepell, Richard: Polen um die Mitte des 18. Jahrhunderts. Gotha, 1876, S. [235]. In: Deutsches Textarchiv <http://www.deutschestextarchiv.de/roepell_polen_1876/249>, abgerufen am 24.03.2019.