Anmelden (DTAQ) DWDS     dlexDB     CLARIN-D

Siemens, Werner von: Gesammelte Abhandlungen und Vorträge. Berlin, 1881.

Bild:
<< vorherige Seite
Memoire sur la telegraphie electrique.

(Presente a l'academie des Sciences le 15 avril 1850.)



L'objet de ce Memoire est de faire connaeitre les methodes
de telegraphie electrique de mon invention, que le gouvernement
prussien a adoptees au commencement de l'annee 1848 et qui
depuis sont d'un usage presque general dans tout le nord de
l'Allemagne.

Tout telegraphe electrique se compose essentiellement de
deux parties, du circuit conducteur, et des appareils destines a
transmettre et a recevoir les signaux. En consequence, je diviserai
ce Memoire en deux chapitres, le premier traitant de l'etablisse-
ment du circuit, le second de la construction des appareils.

Chapitre I. -- De l'etablissement du circuit telegraphique.

Remarques generales. -- Tous ceux qui ce sont occupes de
l'application pratique de la telegraphie electrique, s'accorderont
facilement sur ce point, savoir que l'immense majorite des pertur-
bations, auxquelles sont sujets les telegraphes electriques, provient
des variations dans l'intensite des courants employes. La cause
de ces variations reside, soit dans la source des courants, soit
dans les conditions variables du circuit conducteur. La premiere
de ces causes perturbatrices peut etre aisement eliminee en faisant
usage de sources constantes. Je me contenterai d'observer a cet
egard que je donne la preference a la pile de Daniell. Quant

4*
Mémoire sur la télégraphie électrique.

(Présenté à l’académie des Sciences le 15 avril 1850.)



L’objet de ce Mémoire est de faire connaître les méthodes
de télégraphie électrique de mon invention, que le gouvernement
prussien a adoptées au commencement de l’année 1848 et qui
depuis sont d’un usage presque général dans tout le nord de
l’Allemagne.

Tout télégraphe électrique se compose essentiellement de
deux parties, du circuit conducteur, et des appareils destinés à
transmettre et à recevoir les signaux. En conséquence, je diviserai
ce Mémoire en deux chapitres, le premier traitant de l’établisse-
ment du circuit, le second de la construction des appareils.

Chapitre I. — De l’établissement du circuit télégraphique.

Remarques générales. — Tous ceux qui ce sont occupés de
l’application pratique de la télégraphie électrique, s’accorderont
facilement sur ce point, savoir que l’immense majorité des pertur-
bations, auxquelles sont sujets les télégraphes électriques, provient
des variations dans l’intensité des courants employés. La cause
de ces variations réside, soit dans la source des courants, soit
dans les conditions variables du circuit conducteur. La première
de ces causes perturbatrices peut être aisément éliminée en faisant
usage de sources constantes. Je me contenterai d’observer à cet
égard que je donne la préférence à la pile de Daniell. Quant

4*
<TEI>
  <text>
    <body>
      <pb facs="#f0069" n="[51]"/>
      <div n="1">
        <head> <hi rendition="#b">Mémoire sur la télégraphie électrique.</hi> </head><lb/>
        <p> <hi rendition="#c">(Présenté à l&#x2019;académie des Sciences le 15 avril 1850.)</hi> </p><lb/>
        <milestone rendition="#hr" unit="section"/>
        <p><hi rendition="#in">L</hi>&#x2019;objet de ce Mémoire est de faire connaître les méthodes<lb/>
de télégraphie électrique de mon invention, que le gouvernement<lb/>
prussien a adoptées au commencement de l&#x2019;année 1848 et qui<lb/>
depuis sont d&#x2019;un usage presque général dans tout le nord de<lb/>
l&#x2019;Allemagne.</p><lb/>
        <p>Tout télégraphe électrique se compose essentiellement de<lb/>
deux parties, du circuit conducteur, et des appareils destinés à<lb/>
transmettre et à recevoir les signaux. En conséquence, je diviserai<lb/>
ce Mémoire en deux chapitres, le premier traitant de l&#x2019;établisse-<lb/>
ment du circuit, le second de la construction des appareils.</p><lb/>
        <div n="2">
          <head><hi rendition="#k">Chapitre</hi> I. &#x2014; <hi rendition="#i">De l&#x2019;établissement du circuit télégraphique.</hi></head><lb/>
          <p><hi rendition="#i">Remarques générales.</hi> &#x2014; Tous ceux qui ce sont occupés de<lb/>
l&#x2019;application pratique de la télégraphie électrique, s&#x2019;accorderont<lb/>
facilement sur ce point, savoir que l&#x2019;immense majorité des pertur-<lb/>
bations, auxquelles sont sujets les télégraphes électriques, provient<lb/>
des variations dans l&#x2019;intensité des courants employés. La cause<lb/>
de ces variations réside, soit dans la source des courants, soit<lb/>
dans les conditions variables du circuit conducteur. La première<lb/>
de ces causes perturbatrices peut être aisément éliminée en faisant<lb/>
usage de sources constantes. Je me contenterai d&#x2019;observer à cet<lb/>
égard que je donne la préférence à la pile de Daniell. Quant<lb/>
<fw place="bottom" type="sig">4*</fw><lb/></p>
        </div>
      </div>
    </body>
  </text>
</TEI>
[[51]/0069] Mémoire sur la télégraphie électrique. (Présenté à l’académie des Sciences le 15 avril 1850.) L’objet de ce Mémoire est de faire connaître les méthodes de télégraphie électrique de mon invention, que le gouvernement prussien a adoptées au commencement de l’année 1848 et qui depuis sont d’un usage presque général dans tout le nord de l’Allemagne. Tout télégraphe électrique se compose essentiellement de deux parties, du circuit conducteur, et des appareils destinés à transmettre et à recevoir les signaux. En conséquence, je diviserai ce Mémoire en deux chapitres, le premier traitant de l’établisse- ment du circuit, le second de la construction des appareils. Chapitre I. — De l’établissement du circuit télégraphique. Remarques générales. — Tous ceux qui ce sont occupés de l’application pratique de la télégraphie électrique, s’accorderont facilement sur ce point, savoir que l’immense majorité des pertur- bations, auxquelles sont sujets les télégraphes électriques, provient des variations dans l’intensité des courants employés. La cause de ces variations réside, soit dans la source des courants, soit dans les conditions variables du circuit conducteur. La première de ces causes perturbatrices peut être aisément éliminée en faisant usage de sources constantes. Je me contenterai d’observer à cet égard que je donne la préférence à la pile de Daniell. Quant 4*

Suche im Werk

Hilfe

Informationen zum Werk

Download dieses Werks

XML (TEI P5) · HTML · Text
TCF (text annotation layer)
TCF (tokenisiert, serialisiert, lemmatisiert, normalisiert)
XML (TEI P5 inkl. att.linguistic)

Metadaten zum Werk

TEI-Header · CMDI · Dublin Core

Ansichten dieser Seite

Voyant Tools ?

Feedback

Sie haben einen Fehler gefunden? Dann können Sie diesen über unsere Qualitätssicherungsplattform DTAQ melden.

Kommentar zur DTA-Ausgabe

Dieses Werk wurde gemäß den DTA-Transkriptionsrichtlinien im Double-Keying-Verfahren von Nicht-Muttersprachlern erfasst und in XML/TEI P5 nach DTA-Basisformat kodiert.




Ansicht auf Standard zurückstellen

URL zu diesem Werk: http://www.deutschestextarchiv.de/siemens_abhandlungen_1881
URL zu dieser Seite: http://www.deutschestextarchiv.de/siemens_abhandlungen_1881/69
Zitationshilfe: Siemens, Werner von: Gesammelte Abhandlungen und Vorträge. Berlin, 1881, S. [51]. In: Deutsches Textarchiv <http://www.deutschestextarchiv.de/siemens_abhandlungen_1881/69>, abgerufen am 25.04.2019.