Anmelden (DTAQ) DWDS     dlexDB     CLARIN-D

Brockes, Barthold Heinrich: Herrn B. H. Brockes, [...] verdeutschte Grund-Sätze der Welt-Weisheit, des Herrn Abts Genest. Bd. 3. 2. Aufl. Hamburg, 1730.

Bild:
<< vorherige Seite
De la Durete et Liquidite.


Ces Regles, par l'Experience,
Aux Corps chauds, aux Corps froids, doiventse rapporter
En les examinant on ne pourra douter
D'une parfaite ressemblance;
La Chaleur, la Froideur, naissent evidemment
Du Repos & du Mouvement.
De la Chaleur et de la.
Froideur.
Des Sages autrefois ont paru temeraires,
Qui dans la Niege ont nie la blancheur,
Et dans la Flame, la Chaleur;
Mais cette Opinion, que les Esprits vulgaires
Accusent de Folie & de Temerite,
A bien l'examiner contient la Verite.


Si d'un ardent brazier ont sent la violence,
Qu'est-ce en nous, que l'appercevance
De ce Tourment, que le Feu vient causer?
Et qu'est-ce dans le Feu, que certaine Puissance
D'ebranler notre Organe, & de le diviser?
Lorsque sur nous l'ardeur du Feu s'exerce,
On ne doit point en lui mettre ce Chaleur;
Non plus, que quand un fer nous dechire, & nous perce
On ne sauroit en lui placer notre douleur.
Puis-
De la Durete et Liquidite.


Ces Regles, par l’Experience,
Aux Corps chauds, aux Corps froids, doiventſe rapporter
En les examinant on ne pourra douter
D’une parfaite reſſemblance;
La Chaleur, la Froideur, naiſſent évidemment
Du Repos & du Mouvement.
De la Chaleur et de la.
Froideur.
Des Sages autrefois ont paru temeraires,
Qui dans la Niege ont nié la blancheur,
Et dans la Flâme, la Chaleur;
Mais cette Opinion, que les Eſprits vulgaires
Accuſent de Folie & de Temerité,
A bien l’examiner contient la Verité.


Si d’un ardent brazier ont ſent la violence,
Qu’eſt-ce en nous, que l’appercevance
De ce Tourment, que le Feu vient cauſer?
Et qu’eſt-ce dans le Feu, que certaine Puiſſance
D’ébranler notre Organe, & de le diviſer?
Lorsque ſur nous l’ardeur du Feu s’exerce,
On ne doit point en lui mettre ce Chaleur;
Non plus, que quand un fer nous déchire, & nous perce
On ne ſauroit en lui placer notre douleur.
Puiſ-
<TEI>
  <text>
    <body>
      <div n="1">
        <div n="1">
          <div n="2">
            <div n="3">
              <pb facs="#f0332" n="302"/>
              <fw place="top" type="header"> <hi rendition="#aq"> <hi rendition="#g"> <hi rendition="#k">De la Durete et Liquidite.</hi> </hi> </hi> </fw><lb/>
              <milestone rendition="#hr" unit="section"/><lb/>
              <lg type="poem">
                <l> <hi rendition="#aq"><hi rendition="#in">C</hi>es Regles, par l&#x2019;Experience,</hi> </l><lb/>
                <l>Aux Corps chauds, aux Corps froids, doivent&#x017F;e rapporter</l><lb/>
                <l>En les examinant on ne pourra douter</l><lb/>
                <l>D&#x2019;une parfaite re&#x017F;&#x017F;emblance;</l><lb/>
                <l>La Chaleur, la Froideur, nai&#x017F;&#x017F;ent évidemment</l><lb/>
                <l>Du <hi rendition="#i">Repos</hi> &amp; du <hi rendition="#i">Mouvement.</hi></l>
              </lg>
            </div><lb/>
            <div n="3">
              <head> <hi rendition="#aq"> <hi rendition="#k">De la Chaleur et de la.<lb/>
Froideur.</hi> </hi> </head><lb/>
              <lg type="poem">
                <l> <hi rendition="#aq"><hi rendition="#in">D</hi>es Sages autrefois ont paru temeraires,</hi> </l><lb/>
                <l>Qui dans la Niege ont nié la blancheur,</l><lb/>
                <l>Et dans la Flâme, la Chaleur;</l><lb/>
                <l>Mais cette Opinion, que les E&#x017F;prits vulgaires</l><lb/>
                <l>Accu&#x017F;ent de Folie &amp; de Temerité,</l><lb/>
                <l>A bien l&#x2019;examiner contient la Verité.</l>
              </lg><lb/>
              <milestone rendition="#hr" unit="section"/><lb/>
              <lg type="poem">
                <l> <hi rendition="#aq"><hi rendition="#in">S</hi>i d&#x2019;un ardent brazier ont &#x017F;ent la violence,</hi> </l><lb/>
                <l>Qu&#x2019;e&#x017F;t-ce en nous, que l&#x2019;appercevance</l><lb/>
                <l>De ce Tourment, que le Feu vient cau&#x017F;er?</l><lb/>
                <l>Et qu&#x2019;e&#x017F;t-ce dans le Feu, que certaine Pui&#x017F;&#x017F;ance</l><lb/>
                <l>D&#x2019;ébranler notre Organe, &amp; de le divi&#x017F;er?</l><lb/>
                <l>Lorsque &#x017F;ur nous l&#x2019;ardeur du Feu s&#x2019;exerce,</l><lb/>
                <l>On ne doit point en lui mettre ce Chaleur;</l><lb/>
                <l>Non plus, que quand un fer nous déchire, &amp; nous perce</l><lb/>
                <l>On ne &#x017F;auroit en lui placer notre douleur.</l>
              </lg><lb/>
              <fw place="bottom" type="catch"> <hi rendition="#aq">Pui&#x017F;-</hi> </fw><lb/>
            </div>
          </div>
        </div>
      </div>
    </body>
  </text>
</TEI>
[302/0332] De la Durete et Liquidite. Ces Regles, par l’Experience, Aux Corps chauds, aux Corps froids, doiventſe rapporter En les examinant on ne pourra douter D’une parfaite reſſemblance; La Chaleur, la Froideur, naiſſent évidemment Du Repos & du Mouvement. De la Chaleur et de la. Froideur. Des Sages autrefois ont paru temeraires, Qui dans la Niege ont nié la blancheur, Et dans la Flâme, la Chaleur; Mais cette Opinion, que les Eſprits vulgaires Accuſent de Folie & de Temerité, A bien l’examiner contient la Verité. Si d’un ardent brazier ont ſent la violence, Qu’eſt-ce en nous, que l’appercevance De ce Tourment, que le Feu vient cauſer? Et qu’eſt-ce dans le Feu, que certaine Puiſſance D’ébranler notre Organe, & de le diviſer? Lorsque ſur nous l’ardeur du Feu s’exerce, On ne doit point en lui mettre ce Chaleur; Non plus, que quand un fer nous déchire, & nous perce On ne ſauroit en lui placer notre douleur. Puiſ-

Suche im Werk

Hilfe

Informationen zum Werk

Download dieses Werks

XML (TEI P5) · HTML · Text
TCF (text annotation layer)
TCF (tokenisiert, serialisiert, lemmatisiert, normalisiert)
XML (TEI P5 inkl. att.linguistic)

Metadaten zum Werk

TEI-Header · CMDI · Dublin Core

Ansichten dieser Seite

Voyant Tools ?

Language Resource Switchboard?

Feedback

Sie haben einen Fehler gefunden? Dann können Sie diesen über unsere Qualitätssicherungsplattform DTAQ melden.

Kommentar zur DTA-Ausgabe

Dieses Werk wurde gemäß den DTA-Transkriptionsrichtlinien im Double-Keying-Verfahren von Nicht-Muttersprachlern erfasst und in XML/TEI P5 nach DTA-Basisformat kodiert.




Ansicht auf Standard zurückstellen

URL zu diesem Werk: https://www.deutschestextarchiv.de/brockes_vergnuegen03_1730
URL zu dieser Seite: https://www.deutschestextarchiv.de/brockes_vergnuegen03_1730/332
Zitationshilfe: Brockes, Barthold Heinrich: Herrn B. H. Brockes, [...] verdeutschte Grund-Sätze der Welt-Weisheit, des Herrn Abts Genest. Bd. 3. 2. Aufl. Hamburg, 1730, S. 302. In: Deutsches Textarchiv <https://www.deutschestextarchiv.de/brockes_vergnuegen03_1730/332>, abgerufen am 15.04.2021.