Anmelden (DTAQ) DWDS     dlexDB     CLARIN-D

Brockes, Barthold Heinrich: Herrn B. H. Brockes, [...] verdeutschte Grund-Sätze der Welt-Weisheit, des Herrn Abts Genest. Bd. 3. 2. Aufl. Hamburg, 1730.

Bild:
<< vorherige Seite
Des Odeurs.


On se degoaute aussi d'une chose, qu'on aime,
Lorsqu'un exces nous en fait trop manger.
En vain d'un Mets exquis la douceur est extreme,
Nous demandons a le changer.
La Langue n'en est plus piquee;
Il faut, que quelque autre Saveur,
Par de nouveaux traits appliquee,
Des Nerfs comme engourdis reveille la Langueur.
Des Odeurs.
De plus en plus notre Raison decouvre
Des Objets de nos Sens le plus secret Pouvoir;
De degrez en degrez c'est un Rideau, qui s'ouvre,
Pour nous decouvrir mieux ce, que nous voulons voir;
On voit, comment des Corps la trame est composee;
Et ce, qu'on vient de dire, au sujet des Saveurs,
Rendra notre Recherche aisee.
Si nous voulons de meme expliquer les Odeurs.


Chacun connoeit l'Odeur par son experience:
Mais cherchons ce, que c'est dans les Corps odorans.
Deſ Odeurſ.


On ſe degoûte auſſi d’une choſe, qu’on aime,
Lorsqu’un excés nous en fait trop manger.
En vain d’un Mets exquis la douceur eſt extrême,
Nous demandons à le changer.
La Langue n’en eſt plus piquée;
Il faut, que quelque autre Saveur,
Par de nouveaux traits appliquée,
Des Nerfs comme engourdis réveille la Langueur.
Deſ Odeurſ.
De plus en plus notre Raiſon découvre
Des Objets de nos Sens le plus ſecret Pouvoir;
De degrez en degrez c’eſt un Rideau, qui s’ouvre,
Pour nous découvrir mieux ce, que nous voulons voir;
On voit, comment des Corps la trame eſt compoſée;
Et ce, qu’on vient de dire, au ſujet des Saveurs,
Rendra notre Recherche aiſée.
Si nous voulons de même expliquer les Odeurs.


Chacun connoît l’Odeur par ſon experience:
Mais cherchons ce, que c’eſt dans les Corps odorans.
<TEI>
  <text>
    <body>
      <div n="1">
        <div n="1">
          <div n="2">
            <div n="3">
              <pb facs="#f0372" n="342"/>
              <fw place="top" type="header"> <hi rendition="#aq"> <hi rendition="#g"> <hi rendition="#k">De&#x017F; Odeur&#x017F;.</hi> </hi> </hi> </fw><lb/>
              <milestone rendition="#hr" unit="section"/><lb/>
              <lg type="poem">
                <l> <hi rendition="#aq"><hi rendition="#in">O</hi>n &#x017F;e degoûte au&#x017F;&#x017F;i d&#x2019;une cho&#x017F;e, qu&#x2019;on aime,</hi> </l><lb/>
                <l>Lorsqu&#x2019;un excés nous en fait trop manger.</l><lb/>
                <l>En vain d&#x2019;un Mets exquis la douceur e&#x017F;t extrême,</l><lb/>
                <l>Nous demandons à le changer.</l><lb/>
                <l>La Langue n&#x2019;en e&#x017F;t plus piquée;</l><lb/>
                <l>Il faut, que quelque autre Saveur,</l><lb/>
                <l>Par de nouveaux traits appliquée,</l><lb/>
                <l>Des Nerfs comme engourdis réveille la Langueur.</l>
              </lg>
            </div><lb/>
            <div n="3">
              <head> <hi rendition="#aq"> <hi rendition="#g"> <hi rendition="#k">De&#x017F; Odeur&#x017F;.</hi> </hi> </hi> </head><lb/>
              <lg type="poem">
                <l> <hi rendition="#aq"><hi rendition="#in">D</hi>e plus en plus notre Rai&#x017F;on découvre</hi> </l><lb/>
                <l>Des Objets de nos Sens le plus &#x017F;ecret Pouvoir;</l><lb/>
                <l>De degrez en degrez c&#x2019;e&#x017F;t un Rideau, qui s&#x2019;ouvre,</l><lb/>
                <l>Pour nous découvrir mieux ce, que nous voulons voir;</l><lb/>
                <l>On voit, comment des Corps la trame e&#x017F;t compo&#x017F;ée;</l><lb/>
                <l>Et ce, qu&#x2019;on vient de dire, au &#x017F;ujet des Saveurs,</l><lb/>
                <l>Rendra notre Recherche ai&#x017F;ée.</l><lb/>
                <l>Si nous voulons de même expliquer les Odeurs.</l>
              </lg><lb/>
              <milestone rendition="#hr" unit="section"/><lb/>
              <lg type="poem">
                <l> <hi rendition="#aq"><hi rendition="#in">C</hi>hacun connoît l&#x2019;Odeur par &#x017F;on experience:</hi> </l><lb/>
                <l>Mais cherchons ce, que c&#x2019;e&#x017F;t dans les Corps odorans.</l>
              </lg><lb/>
            </div>
          </div>
        </div>
      </div>
    </body>
  </text>
</TEI>
[342/0372] Deſ Odeurſ. On ſe degoûte auſſi d’une choſe, qu’on aime, Lorsqu’un excés nous en fait trop manger. En vain d’un Mets exquis la douceur eſt extrême, Nous demandons à le changer. La Langue n’en eſt plus piquée; Il faut, que quelque autre Saveur, Par de nouveaux traits appliquée, Des Nerfs comme engourdis réveille la Langueur. Deſ Odeurſ. De plus en plus notre Raiſon découvre Des Objets de nos Sens le plus ſecret Pouvoir; De degrez en degrez c’eſt un Rideau, qui s’ouvre, Pour nous découvrir mieux ce, que nous voulons voir; On voit, comment des Corps la trame eſt compoſée; Et ce, qu’on vient de dire, au ſujet des Saveurs, Rendra notre Recherche aiſée. Si nous voulons de même expliquer les Odeurs. Chacun connoît l’Odeur par ſon experience: Mais cherchons ce, que c’eſt dans les Corps odorans.

Suche im Werk

Hilfe

Informationen zum Werk

Download dieses Werks

XML (TEI P5) · HTML · Text
TCF (text annotation layer)
TCF (tokenisiert, serialisiert, lemmatisiert, normalisiert)
XML (TEI P5 inkl. att.linguistic)

Metadaten zum Werk

TEI-Header · CMDI · Dublin Core

Ansichten dieser Seite

Voyant Tools ?

Language Resource Switchboard?

Feedback

Sie haben einen Fehler gefunden? Dann können Sie diesen über unsere Qualitätssicherungsplattform DTAQ melden.

Kommentar zur DTA-Ausgabe

Dieses Werk wurde gemäß den DTA-Transkriptionsrichtlinien im Double-Keying-Verfahren von Nicht-Muttersprachlern erfasst und in XML/TEI P5 nach DTA-Basisformat kodiert.




Ansicht auf Standard zurückstellen

URL zu diesem Werk: https://www.deutschestextarchiv.de/brockes_vergnuegen03_1730
URL zu dieser Seite: https://www.deutschestextarchiv.de/brockes_vergnuegen03_1730/372
Zitationshilfe: Brockes, Barthold Heinrich: Herrn B. H. Brockes, [...] verdeutschte Grund-Sätze der Welt-Weisheit, des Herrn Abts Genest. Bd. 3. 2. Aufl. Hamburg, 1730, S. 342. In: Deutsches Textarchiv <https://www.deutschestextarchiv.de/brockes_vergnuegen03_1730/372>, abgerufen am 17.04.2021.