Anmelden (DTAQ) DWDS     dlexDB     CLARIN-D

Brockes, Barthold Heinrich: Herrn B. H. Brockes, [...] verdeutschte Grund-Sätze der Welt-Weisheit, des Herrn Abts Genest. Bd. 3. 2. Aufl. Hamburg, 1730.

Bild:
<< vorherige Seite
Du Son.
De ce, que pour les Corps nous avons defini.
Par cette Odeur perpetuelle
On connoeitra, qu'un Corps, dans la moindre parcelle,
Se pourroit diviser jusques a l'Infini.
Du Son.
Avec le Mouvement les Odeurs excitees,
Sont des Corps odorans parmi l'Air apportees;
Mais le Son n'est, que l'Air, qui vient nous emouvoir,
Ebranle par des Corps, dont il prend se pouvoir.


Si notre Etude est occupee
A chercher en detail, comment il est forme;
Nous connoeitrons, que l'Oreille est frapee
D'un certain tremblement dans les airs imprime.
Il faudra, que les Corps, d'ou les Sons se produisent,
Emeuvent le meme Air par des tressaillemens,
Y fassent par ces Mouvemens,
Comme des vagues, qui se frisent,
Et se suivent a tous momens.
Lorsque les Instrumens resonnent,
C'est par des Ondolations,
Des Retours, des Vibrations;
C'est
Du Son.
De ce, que pour les Corps nous avons défini.
Par cette Odeur perpetuelle
On connoîtra, qu’un Corps, dans la moindre parcelle,
Se pourroit diviſer juſques à l’Infini.
Du Son.
Avec le Mouvement les Odeurs excitées,
Sont des Corps odorans parmi l’Air apportées;
Mais le Son n’eſt, que l’Air, qui vient nous emouvoir,
Ebranlé par des Corps, dont il prend ſe pouvoir.


Si notre Etude eſt occupée
A chercher en détail, comment il eſt formé;
Nous connoîtrons, que l’Oreille eſt frapée
D’un certain tremblement dans les airs imprimé.
Il faudra, que les Corps, d’où les Sons ſe produiſent,
Emeuvent le même Air par des treſſaillemens,
Y faſſent par ces Mouvemens,
Comme des vagues, qui ſe friſent,
Et ſe ſuivent à tous momens.
Lorſque les Inſtrumens reſonnent,
C’eſt par des Ondolations,
Des Retours, des Vibrations;
C’eſt
<TEI>
  <text>
    <body>
      <div n="1">
        <div n="1">
          <div n="2">
            <div n="3">
              <pb facs="#f0386" n="356"/>
              <fw place="top" type="header"> <hi rendition="#aq"> <hi rendition="#g"> <hi rendition="#k">Du Son.</hi> </hi> </hi> </fw><lb/>
              <lg type="poem">
                <l> <hi rendition="#aq">De ce, que pour les Corps nous avons défini.</hi> </l><lb/>
                <l> <hi rendition="#aq">Par cette Odeur perpetuelle</hi> </l><lb/>
                <l> <hi rendition="#aq">On connoîtra, qu&#x2019;un Corps, dans la moindre parcelle,</hi> </l><lb/>
                <l> <hi rendition="#aq">Se pourroit divi&#x017F;er ju&#x017F;ques à l&#x2019;Infini.</hi> </l>
              </lg>
            </div><lb/>
            <div n="3">
              <head> <hi rendition="#aq"> <hi rendition="#g"> <hi rendition="#k">Du Son.</hi> </hi> </hi> </head><lb/>
              <lg type="poem">
                <l> <hi rendition="#aq"><hi rendition="#in">A</hi>vec le Mouvement les Odeurs excitées,</hi> </l><lb/>
                <l>Sont des Corps odorans parmi l&#x2019;Air apportées;</l><lb/>
                <l>Mais le Son n&#x2019;e&#x017F;t, que l&#x2019;Air, qui vient nous emouvoir,</l><lb/>
                <l>Ebranlé par des Corps, dont il prend &#x017F;e pouvoir.</l>
              </lg><lb/>
              <milestone rendition="#hr" unit="section"/><lb/>
              <lg type="poem">
                <l> <hi rendition="#aq"><hi rendition="#in">S</hi>i notre Etude e&#x017F;t occupée</hi> </l><lb/>
                <l>A chercher en détail, comment il e&#x017F;t formé;</l><lb/>
                <l>Nous connoîtrons, que l&#x2019;Oreille e&#x017F;t frapée</l><lb/>
                <l>D&#x2019;un certain tremblement dans les airs imprimé.</l><lb/>
                <l>Il faudra, que les Corps, d&#x2019;où les Sons &#x017F;e produi&#x017F;ent,</l><lb/>
                <l>Emeuvent le même Air par des tre&#x017F;&#x017F;aillemens,</l><lb/>
                <l>Y fa&#x017F;&#x017F;ent par ces Mouvemens,</l><lb/>
                <l>Comme des vagues, qui &#x017F;e fri&#x017F;ent,</l><lb/>
                <l>Et &#x017F;e &#x017F;uivent à tous momens.</l><lb/>
                <l>Lor&#x017F;que les In&#x017F;trumens re&#x017F;onnent,</l><lb/>
                <l>C&#x2019;e&#x017F;t par des Ondolations,</l><lb/>
                <l>Des Retours, des Vibrations;</l>
              </lg><lb/>
              <fw place="bottom" type="catch"> <hi rendition="#aq">C&#x2019;e&#x017F;t</hi> </fw><lb/>
            </div>
          </div>
        </div>
      </div>
    </body>
  </text>
</TEI>
[356/0386] Du Son. De ce, que pour les Corps nous avons défini. Par cette Odeur perpetuelle On connoîtra, qu’un Corps, dans la moindre parcelle, Se pourroit diviſer juſques à l’Infini. Du Son. Avec le Mouvement les Odeurs excitées, Sont des Corps odorans parmi l’Air apportées; Mais le Son n’eſt, que l’Air, qui vient nous emouvoir, Ebranlé par des Corps, dont il prend ſe pouvoir. Si notre Etude eſt occupée A chercher en détail, comment il eſt formé; Nous connoîtrons, que l’Oreille eſt frapée D’un certain tremblement dans les airs imprimé. Il faudra, que les Corps, d’où les Sons ſe produiſent, Emeuvent le même Air par des treſſaillemens, Y faſſent par ces Mouvemens, Comme des vagues, qui ſe friſent, Et ſe ſuivent à tous momens. Lorſque les Inſtrumens reſonnent, C’eſt par des Ondolations, Des Retours, des Vibrations; C’eſt

Suche im Werk

Hilfe

Informationen zum Werk

Download dieses Werks

XML (TEI P5) · HTML · Text
TCF (text annotation layer)
TCF (tokenisiert, serialisiert, lemmatisiert, normalisiert)
XML (TEI P5 inkl. att.linguistic)

Metadaten zum Werk

TEI-Header · CMDI · Dublin Core

Ansichten dieser Seite

Voyant Tools ?

Language Resource Switchboard?

Feedback

Sie haben einen Fehler gefunden? Dann können Sie diesen über unsere Qualitätssicherungsplattform DTAQ melden.

Kommentar zur DTA-Ausgabe

Dieses Werk wurde gemäß den DTA-Transkriptionsrichtlinien im Double-Keying-Verfahren von Nicht-Muttersprachlern erfasst und in XML/TEI P5 nach DTA-Basisformat kodiert.




Ansicht auf Standard zurückstellen

URL zu diesem Werk: https://www.deutschestextarchiv.de/brockes_vergnuegen03_1730
URL zu dieser Seite: https://www.deutschestextarchiv.de/brockes_vergnuegen03_1730/386
Zitationshilfe: Brockes, Barthold Heinrich: Herrn B. H. Brockes, [...] verdeutschte Grund-Sätze der Welt-Weisheit, des Herrn Abts Genest. Bd. 3. 2. Aufl. Hamburg, 1730, S. 356. In: Deutsches Textarchiv <https://www.deutschestextarchiv.de/brockes_vergnuegen03_1730/386>, abgerufen am 15.04.2021.