Anmelden (DTAQ) DWDS     dlexDB     CLARIN-D

Brockes, Barthold Heinrich: Herrn B. H. Brockes, [...] verdeutschte Grund-Sätze der Welt-Weisheit, des Herrn Abts Genest. Bd. 3. 2. Aufl. Hamburg, 1730.

Bild:
<< vorherige Seite
Du Transparent et de l'Opaque.
Du Transparent et de
L'Opaque.
Ainsi sur les Objets la Lumiere etendue,
Et par ces Objets meme en Couleurs repandue,
Mais on voit aussi d' autres Corps,
Dont la Tissure singuliere,
Montre de plus etroits rapports,
Avec l' eclat de la Lumiere.


Il faut imaginer, que ces Corps differens,
L'Onde, le Verre, & l' Air, appellez Transparens,
Par ou nous sont transmis tous les Objets visibles,
Ont un nombre infini de pores insensibles,
Aux Rayons, en tous sens, directement ouverts.
Par-la tous leurs effets leur deviennent possibles;
Tous les Objets ainsi sont decouverts,
Au travers du Crystal, & de l'Onde, & des Airs.


L'Air, quand il est serein, l'Onde, quand elle est pure,
Ont tous leurs petits Corps mouvans & separez,
Qui presentent entre eux une libre ouverture,
Au Jour dont ils sont eclairez.
Mais
Du Tranſparent et de l’Opaque.
Du Tranſparent et de
L’Opaque.
Ainſi ſur les Objets la Lumiere étendue,
Et par ces Objets même en Couleurs répandue,
Mais on voit ausſi d’ autres Corps,
Dont la Tiſſure ſinguliere,
Montre de plus étroits rapports,
Avec l’ eclat de la Lumiere.


Il faut imaginer, que ces Corps différens,
L’Onde, le Verre, & l’ Air, appellez Transparens,
Par où nous ſont transmis tous les Objets viſibles,
Ont un nombre infini de pores inſenſibles,
Aux Rayons, en tous ſens, directement ouverts.
Par-là tous leurs effets leur deviennent poſſibles;
Tous les Objets ainſi ſont découverts,
Au travers du Cryſtal, & de l’Onde, & des Airs.


L’Air, quand il eſt ſerein, l’Onde, quand elle eſt pure,
Ont tous leurs petits Corps mouvans & ſeparez,
Qui préſentent entre eux une libre ouverture,
Au Jour dont ils ſont éclairez.
Mais
<TEI>
  <text>
    <body>
      <div n="1">
        <div n="1">
          <div n="2">
            <pb facs="#f0430" n="400"/>
            <fw place="top" type="header"> <hi rendition="#aq"> <hi rendition="#b"> <hi rendition="#g"> <hi rendition="#k">Du Tran&#x017F;parent et de l&#x2019;Opaque.</hi> </hi> </hi> </hi> </fw><lb/>
            <div n="3">
              <head> <hi rendition="#aq"> <hi rendition="#b"> <hi rendition="#k">Du Tran&#x017F;parent et de<lb/>
L&#x2019;Opaque.</hi> </hi> </hi> </head><lb/>
              <lg type="poem">
                <l> <hi rendition="#aq"><hi rendition="#in">A</hi>in&#x017F;i &#x017F;ur les Objets la Lumiere étendue,</hi> </l><lb/>
                <l>Et par ces Objets même en Couleurs répandue,</l><lb/>
                <l>Mais on voit aus&#x017F;i d&#x2019; autres Corps,</l><lb/>
                <l>Dont la Ti&#x017F;&#x017F;ure &#x017F;inguliere,</l><lb/>
                <l>Montre de plus étroits rapports,</l><lb/>
                <l>Avec l&#x2019; eclat de la Lumiere.</l>
              </lg><lb/>
              <milestone rendition="#hr" unit="section"/><lb/>
              <lg type="poem">
                <l> <hi rendition="#aq"><hi rendition="#in">I</hi>l faut imaginer, que ces Corps différens,</hi> </l><lb/>
                <l>L&#x2019;Onde, le Verre, &amp; l&#x2019; Air, appellez Transparens,</l><lb/>
                <l>Par où nous &#x017F;ont transmis tous les Objets vi&#x017F;ibles,</l><lb/>
                <l>Ont un nombre infini de pores in&#x017F;en&#x017F;ibles,</l><lb/>
                <l>Aux Rayons, en tous &#x017F;ens, directement ouverts.</l><lb/>
                <l>Par-là tous leurs effets leur deviennent po&#x017F;&#x017F;ibles;</l><lb/>
                <l>Tous les Objets ain&#x017F;i &#x017F;ont découverts,</l><lb/>
                <l>Au travers du Cry&#x017F;tal, &amp; de l&#x2019;Onde, &amp; des Airs.</l>
              </lg><lb/>
              <milestone rendition="#hr" unit="section"/><lb/>
              <lg type="poem">
                <l> <hi rendition="#aq"><hi rendition="#in">L</hi>&#x2019;Air, quand il e&#x017F;t &#x017F;erein, l&#x2019;Onde, quand elle e&#x017F;t pure,</hi> </l><lb/>
                <l>Ont tous leurs petits Corps mouvans &amp; &#x017F;eparez,</l><lb/>
                <l>Qui pré&#x017F;entent entre eux une libre ouverture,</l><lb/>
                <l>Au Jour dont ils &#x017F;ont éclairez.</l>
              </lg>
            </div><lb/>
            <fw place="bottom" type="catch"> <hi rendition="#aq">Mais</hi> </fw><lb/>
          </div>
        </div>
      </div>
    </body>
  </text>
</TEI>
[400/0430] Du Tranſparent et de l’Opaque. Du Tranſparent et de L’Opaque. Ainſi ſur les Objets la Lumiere étendue, Et par ces Objets même en Couleurs répandue, Mais on voit ausſi d’ autres Corps, Dont la Tiſſure ſinguliere, Montre de plus étroits rapports, Avec l’ eclat de la Lumiere. Il faut imaginer, que ces Corps différens, L’Onde, le Verre, & l’ Air, appellez Transparens, Par où nous ſont transmis tous les Objets viſibles, Ont un nombre infini de pores inſenſibles, Aux Rayons, en tous ſens, directement ouverts. Par-là tous leurs effets leur deviennent poſſibles; Tous les Objets ainſi ſont découverts, Au travers du Cryſtal, & de l’Onde, & des Airs. L’Air, quand il eſt ſerein, l’Onde, quand elle eſt pure, Ont tous leurs petits Corps mouvans & ſeparez, Qui préſentent entre eux une libre ouverture, Au Jour dont ils ſont éclairez. Mais

Suche im Werk

Hilfe

Informationen zum Werk

Download dieses Werks

XML (TEI P5) · HTML · Text
TCF (text annotation layer)
TCF (tokenisiert, serialisiert, lemmatisiert, normalisiert)
XML (TEI P5 inkl. att.linguistic)

Metadaten zum Werk

TEI-Header · CMDI · Dublin Core

Ansichten dieser Seite

Voyant Tools ?

Language Resource Switchboard?

Feedback

Sie haben einen Fehler gefunden? Dann können Sie diesen über unsere Qualitätssicherungsplattform DTAQ melden.

Kommentar zur DTA-Ausgabe

Dieses Werk wurde gemäß den DTA-Transkriptionsrichtlinien im Double-Keying-Verfahren von Nicht-Muttersprachlern erfasst und in XML/TEI P5 nach DTA-Basisformat kodiert.




Ansicht auf Standard zurückstellen

URL zu diesem Werk: https://www.deutschestextarchiv.de/brockes_vergnuegen03_1730
URL zu dieser Seite: https://www.deutschestextarchiv.de/brockes_vergnuegen03_1730/430
Zitationshilfe: Brockes, Barthold Heinrich: Herrn B. H. Brockes, [...] verdeutschte Grund-Sätze der Welt-Weisheit, des Herrn Abts Genest. Bd. 3. 2. Aufl. Hamburg, 1730, S. 400. In: Deutsches Textarchiv <https://www.deutschestextarchiv.de/brockes_vergnuegen03_1730/430>, abgerufen am 13.05.2021.