Anmelden (DTAQ) DWDS     dlexDB     CLARIN-D

Brockes, Barthold Heinrich: Herrn B. H. Brockes, [...] verdeutschte Grund-Sätze der Welt-Weisheit, des Herrn Abts Genest. Bd. 3. 2. Aufl. Hamburg, 1730.

Bild:
<< vorherige Seite
De l'Esprit et du Corps.


Tant de difficultez, dont ne peut se defendre
Notre Esprit foible & limite,
Viennent de ne pouvoir comprendre
Les Attributs de la Divinite.
Mais quand on avoueroit, que l'eternel Principe,
Sans le bien concevoir, d'abord est suppose;
Toute l'incertitude a la fin se dissipe,
Des Etres jusqu' a Luy le progres est aise.


Un Corps doit en mouvoir un autre qu'il rencontre
Et toujours l'un par l' autre est mau pareillement.
Retrogradez toujours; la Raison vous demontre,
Que nul Corps n'a de soi ce premier mouvement.
Donc si le Mouvement peut devenir possible,
C'est de l'Esprit Moteur une preuve infallible.
Vers lui par ses degrez l' on se peut elever;
Les Sens & la Raison nous le feront trouver.
De l'Esprit et du Corps.
Lorsque par des Loix si constantes
L'Univers nous fait voir tant de faces changeantes,
Le Souverain Auteur en cache les Ressorts.
Ce Reglement, cet Ordre ces Rapports
Sont un Poeme enigmatique,
Ou notre Etude avec peine s'applique,
Qui sans de grands Traveaux ne peut etre compris,
Et des Sages sans cesse exerce les Esprits.
D'abor[d]
De l’Eſprit et du Corpſ.


Tant de difficultez, dont ne peut ſe défendre
Notre Eſprit foible & limité,
Viennent de ne pouvoir comprendre
Les Attributs de la Divinité.
Mais quand on avoueroit, que l’éternel Principe,
Sans le bien concevoir, d’abord eſt ſuppoſé;
Toute l’incertitude à la fin ſe diſſipe,
Des Etres juſqu’ à Luy le progrès eſt aiſé.


Un Corps doit en mouvoir un autre qu’il rencontre
Et toujours l’un par l’ autre eſt mû pareillement.
Retrogradez toujours; la Raiſon vous démontre,
Que nul Corps n’a de ſoi ce premier mouvement.
Donc ſi le Mouvement peut devenir posſible,
C’eſt de l’Eſprit Moteur une preuve infallible.
Vers lui par ſes degrez l’ on ſe peut élever;
Les Sens & la Raiſon nous le feront trouver.
De l’Eſprit et du Corpſ.
Lorsque par des Loix ſi conſtantes
L’Univers nous fait voir tant de faces changeantes,
Le Souverain Auteur en cache les Reſſorts.
Ce Reglement, cet Ordre ces Rapports
Sont un Poëme énigmatique,
Où notre Etude avec peine s’applique,
Qui ſans de grands Traveaux ne peut être compris,
Et des Sages ſans ceſſe exerce les Eſprits.
D’abor[d]
<TEI>
  <text>
    <body>
      <div n="1">
        <div n="1">
          <div n="2">
            <div n="3">
              <pb facs="#f0056" n="26"/>
              <fw place="top" type="header"> <hi rendition="#aq"> <hi rendition="#b"> <hi rendition="#g"> <hi rendition="#k">De l&#x2019;E&#x017F;prit et du Corp&#x017F;.</hi> </hi> </hi> </hi> </fw><lb/>
              <milestone rendition="#hr" unit="section"/><lb/>
              <lg type="poem">
                <l> <hi rendition="#aq"><hi rendition="#in">T</hi>ant de difficultez, dont ne peut &#x017F;e défendre</hi> </l><lb/>
                <l>Notre E&#x017F;prit foible &amp; limité,</l><lb/>
                <l>Viennent de ne pouvoir comprendre</l><lb/>
                <l>Les Attributs de la Divinité.</l><lb/>
                <l>Mais quand on avoueroit, que l&#x2019;éternel Principe,</l><lb/>
                <l>Sans le bien concevoir, d&#x2019;abord e&#x017F;t &#x017F;uppo&#x017F;é;</l><lb/>
                <l>Toute l&#x2019;incertitude à la fin &#x017F;e di&#x017F;&#x017F;ipe,</l><lb/>
                <l>Des Etres ju&#x017F;qu&#x2019; à Luy le progrès e&#x017F;t ai&#x017F;é.</l>
              </lg><lb/>
              <milestone rendition="#hr" unit="section"/><lb/>
              <lg type="poem">
                <l> <hi rendition="#aq"><hi rendition="#in">U</hi>n Corps doit en mouvoir un autre qu&#x2019;il rencontre</hi> </l><lb/>
                <l>Et toujours l&#x2019;un par l&#x2019; autre e&#x017F;t mû pareillement.</l><lb/>
                <l>Retrogradez toujours; la Rai&#x017F;on vous démontre,</l><lb/>
                <l>Que nul Corps n&#x2019;a de &#x017F;oi ce premier mouvement.</l><lb/>
                <l>Donc &#x017F;i le Mouvement peut devenir pos&#x017F;ible,</l><lb/>
                <l>C&#x2019;e&#x017F;t de l&#x2019;E&#x017F;prit Moteur une preuve infallible.</l><lb/>
                <l>Vers lui par &#x017F;es degrez l&#x2019; on &#x017F;e peut élever;</l><lb/>
                <l>Les Sens &amp; la Rai&#x017F;on nous le feront trouver.</l>
              </lg>
            </div><lb/>
            <div n="3">
              <head> <hi rendition="#aq"> <hi rendition="#k">De l&#x2019;E&#x017F;prit et du Corp&#x017F;.</hi> </hi> </head><lb/>
              <lg type="poem">
                <l> <hi rendition="#aq"><hi rendition="#in">L</hi>orsque par des Loix &#x017F;i con&#x017F;tantes</hi> </l><lb/>
                <l>L&#x2019;Univers nous fait voir tant de faces changeantes,</l><lb/>
                <l>Le Souverain Auteur en cache les Re&#x017F;&#x017F;orts.</l><lb/>
                <l>Ce Reglement, cet Ordre ces Rapports</l><lb/>
                <l>Sont un Poëme énigmatique,</l><lb/>
                <l>Où notre Etude avec peine s&#x2019;applique,</l><lb/>
                <l>Qui &#x017F;ans de grands Traveaux ne peut être compris,</l><lb/>
                <l>Et des Sages &#x017F;ans ce&#x017F;&#x017F;e exerce les E&#x017F;prits.</l>
              </lg><lb/>
              <fw place="bottom" type="catch"> <hi rendition="#aq">D&#x2019;abor<supplied>d</supplied></hi> </fw><lb/>
            </div>
          </div>
        </div>
      </div>
    </body>
  </text>
</TEI>
[26/0056] De l’Eſprit et du Corpſ. Tant de difficultez, dont ne peut ſe défendre Notre Eſprit foible & limité, Viennent de ne pouvoir comprendre Les Attributs de la Divinité. Mais quand on avoueroit, que l’éternel Principe, Sans le bien concevoir, d’abord eſt ſuppoſé; Toute l’incertitude à la fin ſe diſſipe, Des Etres juſqu’ à Luy le progrès eſt aiſé. Un Corps doit en mouvoir un autre qu’il rencontre Et toujours l’un par l’ autre eſt mû pareillement. Retrogradez toujours; la Raiſon vous démontre, Que nul Corps n’a de ſoi ce premier mouvement. Donc ſi le Mouvement peut devenir posſible, C’eſt de l’Eſprit Moteur une preuve infallible. Vers lui par ſes degrez l’ on ſe peut élever; Les Sens & la Raiſon nous le feront trouver. De l’Eſprit et du Corpſ. Lorsque par des Loix ſi conſtantes L’Univers nous fait voir tant de faces changeantes, Le Souverain Auteur en cache les Reſſorts. Ce Reglement, cet Ordre ces Rapports Sont un Poëme énigmatique, Où notre Etude avec peine s’applique, Qui ſans de grands Traveaux ne peut être compris, Et des Sages ſans ceſſe exerce les Eſprits. D’abord

Suche im Werk

Hilfe

Informationen zum Werk

Download dieses Werks

XML (TEI P5) · HTML · Text
TCF (text annotation layer)
TCF (tokenisiert, serialisiert, lemmatisiert, normalisiert)
XML (TEI P5 inkl. att.linguistic)

Metadaten zum Werk

TEI-Header · CMDI · Dublin Core

Ansichten dieser Seite

Voyant Tools ?

Language Resource Switchboard?

Feedback

Sie haben einen Fehler gefunden? Dann können Sie diesen über unsere Qualitätssicherungsplattform DTAQ melden.

Kommentar zur DTA-Ausgabe

Dieses Werk wurde gemäß den DTA-Transkriptionsrichtlinien im Double-Keying-Verfahren von Nicht-Muttersprachlern erfasst und in XML/TEI P5 nach DTA-Basisformat kodiert.




Ansicht auf Standard zurückstellen

URL zu diesem Werk: https://www.deutschestextarchiv.de/brockes_vergnuegen03_1730
URL zu dieser Seite: https://www.deutschestextarchiv.de/brockes_vergnuegen03_1730/56
Zitationshilfe: Brockes, Barthold Heinrich: Herrn B. H. Brockes, [...] verdeutschte Grund-Sätze der Welt-Weisheit, des Herrn Abts Genest. Bd. 3. 2. Aufl. Hamburg, 1730, S. 26. In: Deutsches Textarchiv <https://www.deutschestextarchiv.de/brockes_vergnuegen03_1730/56>, abgerufen am 10.05.2021.