Anmelden (DTAQ) DWDS     dlexDB     CLARIN-D

Dohm, Christian Conrad Wilhelm von: Über die bürgerliche Verbesserung der Juden. T. 2. Berlin u. a., 1783.

Bild:
<< vorherige Seite
3.

-- Il seroit fort a souhaiter, qu'on pourroit
engager un Scavant entre les Juifs a nous donner
du moins l'extrait de Maimonides, qui fut leur
Luther, & plus encore, & qui est instructif aussi
pour nous autres Incirconcis.

Je pense, que le changement de l'esprit
primitif de cette nation date de la fondation
d'Alexandrie; alors ils sont devenus courtiers,
des lors ils se sont repandus.

Chez nous (en Suisse) il n'y a des Juifs que
dans le baillage de Baden & seulement en deux
Villages. Comme ce baillage n'est pas superieu-
rement bien gouverne & les Suisses, comme dit
Voltaire, ne sont pas le plus delie des peuples,
ces Juifs ont fait de tous les habitans leurs debi-
teurs & les ruinent de toutes les manieres.

P. 13. En 1344 les Chretiens a Lindau pre-
noient 216 pour cent. Voy. Schinz
Han-
delsgeschichte der Stadt Zürich.
P. 52 Vous vous rencontrez ici avec Montes-
quieu
, qui a aussi dit, que de toutes les loix

bar-
3.

Il ſeroit fort à ſouhaiter, qu’on pourroit
engager un Sçavant entre les Juifs à nous donner
du moins l’extrait de Maimonides, qui fut leur
Luther, & plus encore, & qui eſt inſtructif auſſi
pour nous autres Incirconcis.

Je penſe, que le changement de l’eſprit
primitif de cette nation date de la fondation
d’Alexandrie; alors ils ſont devenus courtiers,
des lors ils ſe ſont repandus.

Chez nous (en Suiſſe) il n’y a des Juifs que
dans le baillage de Baden & ſeulement en deux
Villages. Comme ce baillage n’eſt pas ſuperieu-
rement bien gouverné & les Suiſſes, comme dit
Voltaire, ne ſont pas le plus delié des peuples,
ces Juifs ont fait de tous les habitans leurs debi-
teurs & les ruinent de toutes les manieres.

P. 13. En 1344 les Chretiens à Lindau pre-
noient 216 pour cent. Voy. Schinz
Han-
delsgeſchichte der Stadt Zuͤrich.
P. 52 Vous vous rencontrez içi avec Montes-
quieu
, qui a auſſi dit, que de toutes les loix

bar-
<TEI>
  <text>
    <body>
      <div n="1">
        <pb facs="#f0124" n="116"/>
        <div n="2">
          <head>3.</head><lb/>
          <p>&#x2014; <hi rendition="#aq"><hi rendition="#in">I</hi>l &#x017F;eroit fort à &#x017F;ouhaiter, qu&#x2019;on pourroit<lb/>
engager un Sçavant entre les Juifs à nous donner<lb/>
du moins l&#x2019;extrait de Maimonides, qui fut leur<lb/>
Luther, &amp; plus encore, &amp; qui e&#x017F;t in&#x017F;tructif au&#x017F;&#x017F;i<lb/>
pour nous autres Incirconcis.</hi></p><lb/>
          <p> <hi rendition="#aq">Je pen&#x017F;e, que le changement de l&#x2019;e&#x017F;prit<lb/>
primitif de cette nation date de la fondation<lb/>
d&#x2019;Alexandrie; alors ils &#x017F;ont devenus courtiers,<lb/>
des lors ils &#x017F;e &#x017F;ont repandus.</hi> </p><lb/>
          <p> <hi rendition="#aq">Chez nous (en Sui&#x017F;&#x017F;e) il n&#x2019;y a des Juifs que<lb/>
dans le baillage de Baden &amp; &#x017F;eulement en deux<lb/>
Villages. Comme ce baillage n&#x2019;e&#x017F;t pas &#x017F;uperieu-<lb/>
rement bien gouverné &amp; les Sui&#x017F;&#x017F;es, comme dit<lb/>
Voltaire, ne &#x017F;ont pas le plus delié des peuples,<lb/>
ces Juifs ont fait de tous les habitans leurs debi-<lb/>
teurs &amp; les ruinent de toutes les manieres.</hi> </p><lb/>
          <list>
            <item><hi rendition="#aq">P. 13. En 1344 les Chretiens à Lindau pre-<lb/>
noient 216 pour cent. Voy. Schinz</hi> Han-<lb/>
delsge&#x017F;chichte der Stadt Zu&#x0364;rich.</item><lb/>
            <item> <hi rendition="#aq">P. 52 Vous vous rencontrez içi avec <hi rendition="#i">Montes-<lb/>
quieu</hi>, qui a au&#x017F;&#x017F;i dit, que de toutes les loix</hi><lb/>
              <fw place="bottom" type="catch"> <hi rendition="#aq">bar-</hi> </fw><lb/>
            </item>
          </list>
        </div>
      </div>
    </body>
  </text>
</TEI>
[116/0124] 3. — Il ſeroit fort à ſouhaiter, qu’on pourroit engager un Sçavant entre les Juifs à nous donner du moins l’extrait de Maimonides, qui fut leur Luther, & plus encore, & qui eſt inſtructif auſſi pour nous autres Incirconcis. Je penſe, que le changement de l’eſprit primitif de cette nation date de la fondation d’Alexandrie; alors ils ſont devenus courtiers, des lors ils ſe ſont repandus. Chez nous (en Suiſſe) il n’y a des Juifs que dans le baillage de Baden & ſeulement en deux Villages. Comme ce baillage n’eſt pas ſuperieu- rement bien gouverné & les Suiſſes, comme dit Voltaire, ne ſont pas le plus delié des peuples, ces Juifs ont fait de tous les habitans leurs debi- teurs & les ruinent de toutes les manieres. P. 13. En 1344 les Chretiens à Lindau pre- noient 216 pour cent. Voy. Schinz Han- delsgeſchichte der Stadt Zuͤrich. P. 52 Vous vous rencontrez içi avec Montes- quieu, qui a auſſi dit, que de toutes les loix bar-

Suche im Werk

Hilfe

Informationen zum Werk

Download dieses Werks

XML (TEI P5) · HTML · Text
TCF (text annotation layer)
TCF (tokenisiert, serialisiert, lemmatisiert, normalisiert)
XML (TEI P5 inkl. att.linguistic)

Metadaten zum Werk

TEI-Header · CMDI · Dublin Core

Ansichten dieser Seite

Voyant Tools ?

Language Resource Switchboard?

Feedback

Sie haben einen Fehler gefunden? Dann können Sie diesen über unsere Qualitätssicherungsplattform DTAQ melden.

Kommentar zur DTA-Ausgabe

Dieses Werk wurde gemäß den DTA-Transkriptionsrichtlinien im Double-Keying-Verfahren von Nicht-Muttersprachlern erfasst und in XML/TEI P5 nach DTA-Basisformat kodiert.




Ansicht auf Standard zurückstellen

URL zu diesem Werk: https://www.deutschestextarchiv.de/dohm_juden02_1783
URL zu dieser Seite: https://www.deutschestextarchiv.de/dohm_juden02_1783/124
Zitationshilfe: Dohm, Christian Conrad Wilhelm von: Über die bürgerliche Verbesserung der Juden. T. 2. Berlin u. a., 1783, S. 116. In: Deutsches Textarchiv <https://www.deutschestextarchiv.de/dohm_juden02_1783/124>, abgerufen am 15.05.2021.