Anmelden (DTAQ) DWDS     dlexDB     CLARIN-D

Thomasius, Christian: Discours Welcher Gestalt man denen Frantzosen im gemeinen Leben und Wandel nachahmen solle. [Leipzig], [1690].

Bild:
<< vorherige Seite
Gracien Maxim. 67.
DAnsles fonctions de l' es prit, le plausible a toujours
trionfe. Un discours poli & coulant chatouille les oreilles, &
charme l' entendement: au contraire la seicheresse d' une ex-
pression metaphyfique choque ou lasse les auditeurs. Ilya des em-
ploy, dont le principal exercice consiste a choisir, & ou la dependan-
ce est plus grande, quae la direction: comme sont tous ceux, qui ont
pour but d' enseigner & de plaire. Que l' Orateur prefere donc les
argumens les plus plausibles; que l' Historien entrem ele l' utile & l'
agreable, & le Filosofe le specieux & le sententieux. Qv' ils s' etu-
dient tous a rencontrer le gout universel d' autrui, qvi est la vraie
methode de choisir. Car il en est comme d' un festin, ou les vian des
ne s' apretent pas du gout des cuisiners, mais a celvy des conviez.
Qv' importe que les choses soient fort au gout de l' Orateur, si elles
ne sont pas a celvy des auditeurs, pour qui elles sont apretees?
Nam coenae fercula nostrae, dit Martial, Malim convivis, quam
placuisse cocis.

Gracien Maxim. 67.
DAnsles fonctións de l’ es prit, le plauſible a toujours
trionfé. Un diſcours poli & coulant chatouïlle les oreilles, &
charme l’ entendement: au contraire la ſeichereſſe d’ une ex-
preſſion metaphyfique choque ou laſſe les auditeurs. Ilya des em-
ploy, dont le principal exercice conſiſte à choiſir, & ou la dependan-
ce eſt plus grande, quæ la direction: comme ſont tous ceux, qui ont
pour but d’ enſeigner & de plaire. Que l’ Orateur prefére donc les
argumens les plus plauſibles; que l’ Hiſtorien entrem êle l’ utile & l’
agreable, & le Filoſofe le ſpecieux & le ſententieux. Qv’ ils s’ étu-
dient tous à rencontrer le gout univerſel d’ autrui, qvi eſt la vraie
methode de choiſir. Car il en eſt comme d’ un feſtin, ou les vian des
ne s’ aprétent pas du gout des cuiſiners, mais à celvy des conviez.
Qv’ importe que les choſes ſoient fort au gout de l’ Orateur, ſi elles
ne ſont pas à celvy des auditeurs, pour qui elles ſont aprêtées?
Nam cœnæ fercula noſtræ, dit Martial, Malim convivis, quam
placuiſſe cocis.

<TEI>
  <text>
    <front>
      <pb facs="#f0004" n="[2]"/>
      <div>
        <cit>
          <quote> <hi rendition="#c"><hi rendition="#aq">Gracien Maxim.</hi> 67.</hi><lb/> <hi rendition="#aq"><hi rendition="#in">D</hi>Ansles fonctións de l&#x2019; es prit, le plau&#x017F;ible a toujours<lb/>
trionfé. Un di&#x017F;cours poli &amp; coulant chatouïlle les oreilles, &amp;<lb/>
charme l&#x2019; entendement: au contraire la &#x017F;eichere&#x017F;&#x017F;e d&#x2019; une ex-<lb/>
pre&#x017F;&#x017F;ion metaphyfique choque ou la&#x017F;&#x017F;e les auditeurs. Ilya des em-<lb/>
ploy, dont le principal exercice con&#x017F;i&#x017F;te à choi&#x017F;ir, &amp; ou la dependan-<lb/>
ce e&#x017F;t plus grande, quæ la direction: comme &#x017F;ont tous ceux, qui ont<lb/>
pour but d&#x2019; en&#x017F;eigner &amp; de plaire. Que l&#x2019; Orateur prefére donc les<lb/>
argumens les plus plau&#x017F;ibles; que l&#x2019; Hi&#x017F;torien entrem êle l&#x2019; utile &amp; l&#x2019;<lb/>
agreable, &amp; le Filo&#x017F;ofe le &#x017F;pecieux &amp; le &#x017F;ententieux. Qv&#x2019; ils s&#x2019; étu-<lb/>
dient tous à rencontrer le gout univer&#x017F;el d&#x2019; autrui, qvi e&#x017F;t la vraie<lb/>
methode de choi&#x017F;ir. Car il en e&#x017F;t comme d&#x2019; un fe&#x017F;tin, ou les vian des<lb/>
ne s&#x2019; aprétent pas du gout des cui&#x017F;iners, mais à celvy des conviez.<lb/>
Qv&#x2019; importe que les cho&#x017F;es &#x017F;oient fort au gout de l&#x2019; Orateur, &#x017F;i elles<lb/>
ne &#x017F;ont pas à celvy des auditeurs, pour qui elles &#x017F;ont aprêtées?<lb/>
Nam c&#x0153;næ fercula no&#x017F;træ, dit Martial, Malim convivis, quam<lb/>
placui&#x017F;&#x017F;e cocis.</hi> </quote>
          <bibl/>
        </cit>
      </div>
    </front>
    <body><lb/>
    </body>
  </text>
</TEI>
[[2]/0004] Gracien Maxim. 67. DAnsles fonctións de l’ es prit, le plauſible a toujours trionfé. Un diſcours poli & coulant chatouïlle les oreilles, & charme l’ entendement: au contraire la ſeichereſſe d’ une ex- preſſion metaphyfique choque ou laſſe les auditeurs. Ilya des em- ploy, dont le principal exercice conſiſte à choiſir, & ou la dependan- ce eſt plus grande, quæ la direction: comme ſont tous ceux, qui ont pour but d’ enſeigner & de plaire. Que l’ Orateur prefére donc les argumens les plus plauſibles; que l’ Hiſtorien entrem êle l’ utile & l’ agreable, & le Filoſofe le ſpecieux & le ſententieux. Qv’ ils s’ étu- dient tous à rencontrer le gout univerſel d’ autrui, qvi eſt la vraie methode de choiſir. Car il en eſt comme d’ un feſtin, ou les vian des ne s’ aprétent pas du gout des cuiſiners, mais à celvy des conviez. Qv’ importe que les choſes ſoient fort au gout de l’ Orateur, ſi elles ne ſont pas à celvy des auditeurs, pour qui elles ſont aprêtées? Nam cœnæ fercula noſtræ, dit Martial, Malim convivis, quam placuiſſe cocis.

Suche im Werk

Hilfe

Informationen zum Werk

Download dieses Werks

XML (TEI P5) · HTML · Text
TCF (text annotation layer)
TCF (tokenisiert, serialisiert, lemmatisiert, normalisiert)
XML (TEI P5 inkl. att.linguistic)

Metadaten zum Werk

TEI-Header · CMDI · Dublin Core

Ansichten dieser Seite

Voyant Tools ?

Language Resource Switchboard?

Feedback

Sie haben einen Fehler gefunden? Dann können Sie diesen über unsere Qualitätssicherungsplattform DTAQ melden.

Kommentar zur DTA-Ausgabe

Dieses Werk wurde gemäß den DTA-Transkriptionsrichtlinien im Double-Keying-Verfahren von Nicht-Muttersprachlern erfasst und in XML/TEI P5 nach DTA-Basisformat kodiert.




Ansicht auf Standard zurückstellen

URL zu diesem Werk: https://www.deutschestextarchiv.de/thomasius_discours_1690
URL zu dieser Seite: https://www.deutschestextarchiv.de/thomasius_discours_1690/4
Zitationshilfe: Thomasius, Christian: Discours Welcher Gestalt man denen Frantzosen im gemeinen Leben und Wandel nachahmen solle. [Leipzig], [1690], S. [2]. In: Deutsches Textarchiv <https://www.deutschestextarchiv.de/thomasius_discours_1690/4>, abgerufen am 15.06.2021.