Anmelden (DTAQ) DWDS     dlexDB     CLARIN-D

Varnhagen von Ense, Rahel: Rahel. Bd. 1. Berlin, 1834.

Bild:
<< vorherige Seite

mantel als die andern umgehabt? Hier ist die Stelle! "Le
5 mai 1789 sera eternellement une des epoques les plus me-
morables dans nos fastes. Ce fut dans ce jour que l'on vit,
apres 175 ans d'interruption recommencer enfin ces Etats
generaux, demandes avec tant d'instances pour toute la nation,
ces Etats, dont elle attendait sa destinee. Le tableau qu'ils
offrirent sera longtemps present a la memoire de ceux qui en
furent spectateurs. Une vaste salle construite et decoree d'un
grand goaut, soutenue par vingt colonnes doriques, executee
dans toutes ses parties en style du meme ordre, mille a douze-
cents representants de la France, divises en trois ordres, occu-
pant le fond de la salle. Le clerge, d'un cote, dans son plus
riche costume: de l'autre, les deputes de la noblesse, couverts
de plumes ondoyantes sur des chapeaux de forme feodale, et
de manteaux noirs eclatants de dorure et d'une coupe a la
fois elegante et theatrale, tons l'epee au cote. Dans le fond
a gauche, les cinq ou six cents deputes du tiers-etat, sans
epee, en noir, habits et manteaux de laine, cravattes blanches
et chapeaux rabattus. Un trone avec toute la richesse et la
pompe royale s'elevant du fond de cette salle, le roi rendant
un compte public de l'etat du royaume aux deputes du peuple:
tel fut le tableau que cette premiere journee presenta."
Eigent-
lich wollte ich mir nur wegen des Eindrucks, den sie mir ge-
macht hat, diese Stelle abschreiben. --



Etwas Wirres über Voltaire.

Voltaire ist doch recht dumm; man irrt sich nur oft, und
denkt er ist klug, wenn er etwas Gescheidtes sagt; dies kommt

mantel als die andern umgehabt? Hier iſt die Stelle! „Le
5 mai 1789 sera éternellement une des époques les plus mé-
morables dans nos fastes. Ce fut dans ce jour que l’on vit,
après 175 ans d’interruption recommencer enfin ces États
généraux, demandés avec tant d’instances pour toute la nation,
ces États, dont elle attendait sa destinée. Le tableau qu’ils
offrirent sera longtemps présent à la mémoire de ceux qui en
furent spectateurs. Une vaste salle construite et décorée d’un
grand goût, soutenue par vingt colonnes doriques, exécutée
dans toutes ses parties en style du même ordre, mille à douze-
cents représentants de la France, divisés en trois ordres, occu-
pant le fond de la salle. Le clergé, d’un côté, dans son plus
riche costume: de l’autre, les députés de la noblesse, couverts
de plumes ondoyantes sur des chapeaux de forme féodale, et
de manteaux noirs éclatants de dorure et d’une coupe à la
fois élégante et théatrale, tons l’épée au côté. Dans le fond
à gauche, les cinq ou six cents députés du tiers-état, sans
épée, en noir, habits et manteaux de laine, cravattes blanches
et chapeaux rabattus. Un trône avec toute la richesse et la
pompe royale s’élevant du fond de cette salle, le roi rendant
un compte public de l’état du royaume aux députés du peuple:
tel fut le tableau que cette première journée présenta.“
Eigent-
lich wollte ich mir nur wegen des Eindrucks, den ſie mir ge-
macht hat, dieſe Stelle abſchreiben. —



Etwas Wirres über Voltaire.

Voltaire iſt doch recht dumm; man irrt ſich nur oft, und
denkt er iſt klug, wenn er etwas Geſcheidtes ſagt; dies kommt

<TEI>
  <text>
    <body>
      <div n="1">
        <div n="2">
          <div n="3">
            <p><pb facs="#f0425" n="411"/>
mantel als die andern umgehabt? Hier i&#x017F;t die Stelle! <hi rendition="#aq">&#x201E;Le<lb/>
5 mai 1789 sera éternellement une des époques les plus mé-<lb/>
morables dans nos fastes. Ce fut dans ce jour que l&#x2019;on vit,<lb/>
après 175 ans d&#x2019;interruption recommencer enfin ces États<lb/>
généraux, demandés avec tant d&#x2019;instances pour toute la nation,<lb/>
ces États, dont elle attendait sa destinée. Le tableau qu&#x2019;ils<lb/>
offrirent sera longtemps présent à la mémoire de ceux qui en<lb/>
furent spectateurs. Une vaste salle construite et décorée d&#x2019;un<lb/>
grand goût, soutenue par vingt colonnes doriques, exécutée<lb/>
dans toutes ses parties en style du même ordre, mille à douze-<lb/>
cents représentants de la France, divisés en trois ordres, occu-<lb/>
pant le fond de la salle. Le clergé, d&#x2019;un côté, dans son plus<lb/>
riche costume: de l&#x2019;autre, les députés de la noblesse, couverts<lb/>
de plumes ondoyantes sur des chapeaux de forme féodale, et<lb/>
de manteaux noirs éclatants de dorure et d&#x2019;une coupe à la<lb/>
fois élégante et théatrale, tons l&#x2019;épée au côté. Dans le fond<lb/>
à gauche, les cinq ou six cents députés du tiers-état, sans<lb/>
épée, en noir, habits et manteaux de laine, cravattes blanches<lb/>
et chapeaux rabattus. Un trône avec toute la richesse et la<lb/>
pompe royale s&#x2019;élevant du fond de cette salle, le roi rendant<lb/>
un compte public de l&#x2019;état du royaume aux députés du peuple:<lb/>
tel fut le tableau que cette première journée présenta.&#x201C;</hi> Eigent-<lb/>
lich wollte ich mir nur wegen des Eindrucks, den &#x017F;ie mir ge-<lb/>
macht hat, die&#x017F;e Stelle ab&#x017F;chreiben. &#x2014;</p>
          </div><lb/>
          <milestone rendition="#hr" unit="section"/>
          <div n="3">
            <head><hi rendition="#g">Etwas Wirres über Voltaire</hi>.</head><lb/>
            <p>Voltaire i&#x017F;t doch recht dumm; man irrt &#x017F;ich nur oft, und<lb/>
denkt er i&#x017F;t klug, wenn er etwas Ge&#x017F;cheidtes &#x017F;agt; dies kommt<lb/></p>
          </div>
        </div>
      </div>
    </body>
  </text>
</TEI>
[411/0425] mantel als die andern umgehabt? Hier iſt die Stelle! „Le 5 mai 1789 sera éternellement une des époques les plus mé- morables dans nos fastes. Ce fut dans ce jour que l’on vit, après 175 ans d’interruption recommencer enfin ces États généraux, demandés avec tant d’instances pour toute la nation, ces États, dont elle attendait sa destinée. Le tableau qu’ils offrirent sera longtemps présent à la mémoire de ceux qui en furent spectateurs. Une vaste salle construite et décorée d’un grand goût, soutenue par vingt colonnes doriques, exécutée dans toutes ses parties en style du même ordre, mille à douze- cents représentants de la France, divisés en trois ordres, occu- pant le fond de la salle. Le clergé, d’un côté, dans son plus riche costume: de l’autre, les députés de la noblesse, couverts de plumes ondoyantes sur des chapeaux de forme féodale, et de manteaux noirs éclatants de dorure et d’une coupe à la fois élégante et théatrale, tons l’épée au côté. Dans le fond à gauche, les cinq ou six cents députés du tiers-état, sans épée, en noir, habits et manteaux de laine, cravattes blanches et chapeaux rabattus. Un trône avec toute la richesse et la pompe royale s’élevant du fond de cette salle, le roi rendant un compte public de l’état du royaume aux députés du peuple: tel fut le tableau que cette première journée présenta.“ Eigent- lich wollte ich mir nur wegen des Eindrucks, den ſie mir ge- macht hat, dieſe Stelle abſchreiben. — Etwas Wirres über Voltaire. Voltaire iſt doch recht dumm; man irrt ſich nur oft, und denkt er iſt klug, wenn er etwas Geſcheidtes ſagt; dies kommt

Suche im Werk

Hilfe

Informationen zum Werk

Download dieses Werks

XML (TEI P5) · HTML · Text
TCF (text annotation layer)
TCF (tokenisiert, serialisiert, lemmatisiert, normalisiert)
XML (TEI P5 inkl. att.linguistic)

Metadaten zum Werk

TEI-Header · CMDI · Dublin Core

Ansichten dieser Seite

Voyant Tools ?

Language Resource Switchboard?

Feedback

Sie haben einen Fehler gefunden? Dann können Sie diesen über unsere Qualitätssicherungsplattform DTAQ melden.

Kommentar zur DTA-Ausgabe

Dieses Werk wurde gemäß den DTA-Transkriptionsrichtlinien im Double-Keying-Verfahren von Nicht-Muttersprachlern erfasst und in XML/TEI P5 nach DTA-Basisformat kodiert.




Ansicht auf Standard zurückstellen

URL zu diesem Werk: https://www.deutschestextarchiv.de/varnhagen_rahel01_1834
URL zu dieser Seite: https://www.deutschestextarchiv.de/varnhagen_rahel01_1834/425
Zitationshilfe: Varnhagen von Ense, Rahel: Rahel. Bd. 1. Berlin, 1834, S. 411. In: Deutsches Textarchiv <https://www.deutschestextarchiv.de/varnhagen_rahel01_1834/425>, abgerufen am 26.02.2021.