Anmelden (DTAQ) DWDS     dlexDB     CLARIN-D

Brockes, Barthold Heinrich: Herrn B. H. Brockes, [...] verdeutschte Grund-Sätze der Welt-Weisheit, des Herrn Abts Genest. Bd. 3. 2. Aufl. Hamburg, 1730.

Bild:
<< vorherige Seite
Del'Union et Dist. de l'Ame et du Corps.


Lui, dont la Volupte regloit tous les Desirs,
Pour l'Homme & pour la Bete egale son Systeme.
Si tout est Corps, peut-il dans cette Erreur extreme,
Du Corps & de l'Esprit separer les plaisirs?
Il semble a chaque instant se dementir lui-meme.
Quel Projet insense d'abolir nos Esprits,
Lorsque de la Sagesse il disputoit le prix?
Un Esprit corporel est-il fait pour la gloire,
Dont le sien meme etoit epris?
Si pour l'Ame immortelle il eut tant de mepris,
Pour qui reservoit-il la flateuse Memoire,
Qu'il osoit en mourant promettre a ses Ecrits?


Quelqu'un a-t-il encor de la peine a le croire?
Sur la Matiere ouvrons les yeux.
Par l'agilite, qu'on lui donne,
On veut donc, qu'elle sente, & connoisse, & raisonne!
Des Atomes legers seront ingenieux,
Eclairez, Eloquens, Sages, Religieux.
La
Del’Union et Diſt. de l’Ame et du Corpſ.


Lui, dont la Volupté regloit tous les Deſirs,
Pour l’Homme & pour la Bête égale ſon Syſtême.
Si tout eſt Corps, peut-il dans cette Erreur extrême,
Du Corps & de l’Eſprit ſéparer les plaiſirs?
Il ſemble à chaque inſtant ſe démentir lui-même.
Quel Projet inſenſé d’abolir nos Eſprits,
Lorsque de la Sageſſe il diſputoit le prix?
Un Eſprit corporel eſt-il fait pour la gloire,
Dont le ſien même etoit épris?
Si pour l’Ame immortelle il eut tant de mépris,
Pour qui reſervoit-il la flateuſe Memoire,
Qu’il oſoit en mourant promettre à ſes Ecrits?


Quelqu’un a-t-il encor de la peine à le croire?
Sur la Matiere ouvrons les yeux.
Par l’agilité, qu’on lui donne,
On veut donc, qu’elle ſente, & connoiſſe, & raiſonne!
Des Atomes legers ſeront ingenieux,
Eclairez, Eloquens, Sages, Religieux.
La
<TEI>
  <text>
    <body>
      <div n="1">
        <div n="1">
          <div n="2">
            <div n="3">
              <pb facs="#f0578" n="845[548]"/>
              <fw place="top" type="header"> <hi rendition="#aq"> <hi rendition="#g"> <hi rendition="#k">Del&#x2019;Union et Di&#x017F;t. de l&#x2019;Ame et du Corp&#x017F;.</hi> </hi> </hi> </fw><lb/>
              <milestone rendition="#hr" unit="section"/><lb/>
              <lg type="poem">
                <l> <hi rendition="#aq"><hi rendition="#in">L</hi>ui, dont la Volupté regloit tous les De&#x017F;irs,</hi> </l><lb/>
                <l>Pour l&#x2019;Homme &amp; pour la Bête égale &#x017F;on Sy&#x017F;tême.</l><lb/>
                <l>Si tout e&#x017F;t Corps, peut-il dans cette Erreur extrême,</l><lb/>
                <l>Du Corps &amp; de l&#x2019;E&#x017F;prit &#x017F;éparer les plai&#x017F;irs?</l><lb/>
                <l>Il &#x017F;emble à chaque in&#x017F;tant &#x017F;e démentir lui-même.</l><lb/>
                <l>Quel Projet in&#x017F;en&#x017F;é d&#x2019;abolir nos E&#x017F;prits,</l><lb/>
                <l>Lorsque de la Sage&#x017F;&#x017F;e il di&#x017F;putoit le prix?</l><lb/>
                <l>Un E&#x017F;prit corporel e&#x017F;t-il fait pour la gloire,</l><lb/>
                <l>Dont le &#x017F;ien même etoit épris?</l><lb/>
                <l>Si pour l&#x2019;Ame immortelle il eut tant de mépris,</l><lb/>
                <l>Pour qui re&#x017F;ervoit-il la flateu&#x017F;e Memoire,</l><lb/>
                <l>Qu&#x2019;il o&#x017F;oit en mourant promettre à &#x017F;es Ecrits?</l>
              </lg><lb/>
              <milestone rendition="#hr" unit="section"/><lb/>
              <lg type="poem">
                <l> <hi rendition="#aq"><hi rendition="#in">Q</hi>uelqu&#x2019;un a-t-il encor de la peine à le croire?</hi> </l><lb/>
                <l>Sur la Matiere ouvrons les yeux.</l><lb/>
                <l>Par l&#x2019;agilité, qu&#x2019;on lui donne,</l><lb/>
                <l>On veut donc, qu&#x2019;elle &#x017F;ente, &amp; connoi&#x017F;&#x017F;e, &amp; rai&#x017F;onne!</l><lb/>
                <l>Des Atomes legers &#x017F;eront ingenieux,</l><lb/>
                <l>Eclairez, Eloquens, Sages, Religieux.</l>
              </lg><lb/>
              <fw place="bottom" type="catch"> <hi rendition="#aq">La</hi> </fw><lb/>
            </div>
          </div>
        </div>
      </div>
    </body>
  </text>
</TEI>
[845[548]/0578] Del’Union et Diſt. de l’Ame et du Corpſ. Lui, dont la Volupté regloit tous les Deſirs, Pour l’Homme & pour la Bête égale ſon Syſtême. Si tout eſt Corps, peut-il dans cette Erreur extrême, Du Corps & de l’Eſprit ſéparer les plaiſirs? Il ſemble à chaque inſtant ſe démentir lui-même. Quel Projet inſenſé d’abolir nos Eſprits, Lorsque de la Sageſſe il diſputoit le prix? Un Eſprit corporel eſt-il fait pour la gloire, Dont le ſien même etoit épris? Si pour l’Ame immortelle il eut tant de mépris, Pour qui reſervoit-il la flateuſe Memoire, Qu’il oſoit en mourant promettre à ſes Ecrits? Quelqu’un a-t-il encor de la peine à le croire? Sur la Matiere ouvrons les yeux. Par l’agilité, qu’on lui donne, On veut donc, qu’elle ſente, & connoiſſe, & raiſonne! Des Atomes legers ſeront ingenieux, Eclairez, Eloquens, Sages, Religieux. La

Suche im Werk

Hilfe

Informationen zum Werk

Download dieses Werks

XML (TEI P5) · HTML · Text
TCF (text annotation layer)
TCF (tokenisiert, serialisiert, lemmatisiert, normalisiert)
XML (TEI P5 inkl. att.linguistic)

Metadaten zum Werk

TEI-Header · CMDI · Dublin Core

Ansichten dieser Seite

Voyant Tools ?

Language Resource Switchboard?

Feedback

Sie haben einen Fehler gefunden? Dann können Sie diesen über unsere Qualitätssicherungsplattform DTAQ melden.

Kommentar zur DTA-Ausgabe

Dieses Werk wurde gemäß den DTA-Transkriptionsrichtlinien im Double-Keying-Verfahren von Nicht-Muttersprachlern erfasst und in XML/TEI P5 nach DTA-Basisformat kodiert.




Ansicht auf Standard zurückstellen

URL zu diesem Werk: https://www.deutschestextarchiv.de/brockes_vergnuegen03_1730
URL zu dieser Seite: https://www.deutschestextarchiv.de/brockes_vergnuegen03_1730/578
Zitationshilfe: Brockes, Barthold Heinrich: Herrn B. H. Brockes, [...] verdeutschte Grund-Sätze der Welt-Weisheit, des Herrn Abts Genest. Bd. 3. 2. Aufl. Hamburg, 1730, S. 845[548]. In: Deutsches Textarchiv <https://www.deutschestextarchiv.de/brockes_vergnuegen03_1730/578>, abgerufen am 14.05.2021.