Anmelden (DTAQ) DWDS     dlexDB     CLARIN-D

Brockes, Barthold Heinrich: Herrn B. H. Brockes, [...] verdeutschte Grund-Sätze der Welt-Weisheit, des Herrn Abts Genest. Bd. 3. 2. Aufl. Hamburg, 1730.

Bild:
<< vorherige Seite
De l'Ouie.
Alexandre touche d' un Chant harmonieux,
Dont l'eclat exprimoit la Gloire & les Allarmes,
Saisi d' un transport furieux,
Au milieu d' un Festin voulut prendre les Armes.
Par des Accords moins vifs on voit, que dans un Coeur
L'emportement s'appaise, & se modere,
La Paix succede a la Colere;
Et Saül delivre d' un etat plein d'horreur,
Sentoit d'un noir Demon ralentir la fureur,
Dans les momens ou sa Bile enflamee,
Etoit par de doux Sons heureusement calmee.
Considerations sur l'Ouie.
Tout ce, que pour nous a d' attraits,
La plus belle Musique, & la mieux composee,
Doit suposer en nous certains raports secrets
De notre Ame bien disposee.
Ils sont en notre Espreit infus & naturels,
Augmentez par l'Usage, achevez par l'Etude,
Qui de ces beaux Accords a fait une habitude,
Ces plaisirs delicats ne sont point corporels.


Pour l' Ame tranquile & contente,
Que la Symphonie est touchante!
Lorsque les nerfs tendus de divers Instrumens,
Produisent tous ces Roulemens,
Ces Fugues, ces Modes charmans,
Dont le melange nous enchante.
Que
De l’Ouïe.
Alexandre touché d’ un Chant harmonieux,
Dont l’éclat exprimoit la Gloire & les Allarmes,
Saiſi d’ un transport furieux,
Au milieu d’ un Feſtin voulut prendre les Armes.
Par des Accords moins vifs on voit, que dans un Coeur
L’emportement s’appaiſe, & ſe modere,
La Paix ſuccede à la Colere;
Et Saül délivré d’ un état plein d’horreur,
Sentoit d’un noir Demon ralentir la fureur,
Dans les momens où ſa Bile enflâmée,
Etoit par de doux Sons heureuſement calmée.
Conſiderationſ ſur l’Ouïe.
Tout ce, que pour nous a d’ attraits,
La plus belle Muſique, & la mieux compoſée,
Doit ſupoſer en nous certains raports ſecrets
De notre Ame bien diſpoſée.
Ils ſont en notre Eſprît infus & naturels,
Augmentez par l’Uſage, achevez par l’Etude,
Qui de ces beaux Accords a fait une habitude,
Ces plaiſirs délicats ne ſont point corporels.


Pour l’ Ame tranquile & contente,
Que la Symphonie eſt touchante!
Lorsque les nerfs tendus de divers Inſtrumens,
Produiſent tous ces Roulemens,
Ces Fugues, ces Modes charmans,
Dont le mêlange nous enchante.
Que
<TEI>
  <text>
    <body>
      <div n="1">
        <div n="1">
          <div n="2">
            <div n="3">
              <pb facs="#f0472" n="442"/>
              <fw place="top" type="header"> <hi rendition="#aq"> <hi rendition="#b"> <hi rendition="#g"> <hi rendition="#k">De l&#x2019;Ouïe.</hi> </hi> </hi> </hi> </fw><lb/>
              <lg type="poem">
                <l> <hi rendition="#aq">Alexandre touché d&#x2019; un Chant harmonieux,</hi> </l><lb/>
                <l> <hi rendition="#aq">Dont l&#x2019;éclat exprimoit la Gloire &amp; les Allarmes,</hi> </l><lb/>
                <l> <hi rendition="#aq">Sai&#x017F;i d&#x2019; un transport furieux,</hi> </l><lb/>
                <l> <hi rendition="#aq">Au milieu d&#x2019; un Fe&#x017F;tin voulut prendre les Armes.</hi> </l><lb/>
                <l> <hi rendition="#aq">Par des Accords moins vifs on voit, que dans un Coeur</hi> </l><lb/>
                <l> <hi rendition="#aq">L&#x2019;emportement s&#x2019;appai&#x017F;e, &amp; &#x017F;e modere,</hi> </l><lb/>
                <l> <hi rendition="#aq">La Paix &#x017F;uccede à la Colere;</hi> </l><lb/>
                <l> <hi rendition="#aq">Et Saül délivré d&#x2019; un état plein d&#x2019;horreur,</hi> </l><lb/>
                <l> <hi rendition="#aq">Sentoit d&#x2019;un noir Demon ralentir la fureur,</hi> </l><lb/>
                <l> <hi rendition="#aq">Dans les momens où &#x017F;a Bile enflâmée,</hi> </l><lb/>
                <l> <hi rendition="#aq">Etoit par de doux Sons heureu&#x017F;ement calmée.</hi> </l>
              </lg>
            </div><lb/>
            <div n="3">
              <head> <hi rendition="#aq"> <hi rendition="#b"> <hi rendition="#k">Con&#x017F;ideration&#x017F; &#x017F;ur l&#x2019;Ouïe.</hi> </hi> </hi> </head><lb/>
              <lg type="poem">
                <l> <hi rendition="#aq"><hi rendition="#in">T</hi>out ce, que pour nous a d&#x2019; attraits,</hi> </l><lb/>
                <l>La plus belle Mu&#x017F;ique, &amp; la mieux compo&#x017F;ée,</l><lb/>
                <l>Doit &#x017F;upo&#x017F;er en nous certains raports &#x017F;ecrets</l><lb/>
                <l>De notre Ame bien di&#x017F;po&#x017F;ée.</l><lb/>
                <l>Ils &#x017F;ont en notre E&#x017F;prît infus &amp; naturels,</l><lb/>
                <l>Augmentez par l&#x2019;U&#x017F;age, achevez par l&#x2019;Etude,</l><lb/>
                <l>Qui de ces beaux Accords a fait une habitude,</l><lb/>
                <l>Ces plai&#x017F;irs délicats ne &#x017F;ont point corporels.</l>
              </lg><lb/>
              <milestone rendition="#hr" unit="section"/><lb/>
              <lg type="poem">
                <l> <hi rendition="#aq"><hi rendition="#in">P</hi>our l&#x2019; Ame tranquile &amp; contente,</hi> </l><lb/>
                <l>Que la Symphonie e&#x017F;t touchante!</l><lb/>
                <l>Lorsque les nerfs tendus de divers In&#x017F;trumens,</l><lb/>
                <l>Produi&#x017F;ent tous ces Roulemens,</l><lb/>
                <l>Ces Fugues, ces Modes charmans,</l><lb/>
                <l>Dont le mêlange nous enchante.</l>
              </lg><lb/>
              <fw place="bottom" type="catch"> <hi rendition="#aq">Que</hi> </fw><lb/>
            </div>
          </div>
        </div>
      </div>
    </body>
  </text>
</TEI>
[442/0472] De l’Ouïe. Alexandre touché d’ un Chant harmonieux, Dont l’éclat exprimoit la Gloire & les Allarmes, Saiſi d’ un transport furieux, Au milieu d’ un Feſtin voulut prendre les Armes. Par des Accords moins vifs on voit, que dans un Coeur L’emportement s’appaiſe, & ſe modere, La Paix ſuccede à la Colere; Et Saül délivré d’ un état plein d’horreur, Sentoit d’un noir Demon ralentir la fureur, Dans les momens où ſa Bile enflâmée, Etoit par de doux Sons heureuſement calmée. Conſiderationſ ſur l’Ouïe. Tout ce, que pour nous a d’ attraits, La plus belle Muſique, & la mieux compoſée, Doit ſupoſer en nous certains raports ſecrets De notre Ame bien diſpoſée. Ils ſont en notre Eſprît infus & naturels, Augmentez par l’Uſage, achevez par l’Etude, Qui de ces beaux Accords a fait une habitude, Ces plaiſirs délicats ne ſont point corporels. Pour l’ Ame tranquile & contente, Que la Symphonie eſt touchante! Lorsque les nerfs tendus de divers Inſtrumens, Produiſent tous ces Roulemens, Ces Fugues, ces Modes charmans, Dont le mêlange nous enchante. Que

Suche im Werk

Hilfe

Informationen zum Werk

Download dieses Werks

XML (TEI P5) · HTML · Text
TCF (text annotation layer)
TCF (tokenisiert, serialisiert, lemmatisiert, normalisiert)
XML (TEI P5 inkl. att.linguistic)

Metadaten zum Werk

TEI-Header · CMDI · Dublin Core

Ansichten dieser Seite

Voyant Tools ?

Language Resource Switchboard?

Feedback

Sie haben einen Fehler gefunden? Dann können Sie diesen über unsere Qualitätssicherungsplattform DTAQ melden.

Kommentar zur DTA-Ausgabe

Dieses Werk wurde gemäß den DTA-Transkriptionsrichtlinien im Double-Keying-Verfahren von Nicht-Muttersprachlern erfasst und in XML/TEI P5 nach DTA-Basisformat kodiert.




Ansicht auf Standard zurückstellen

URL zu diesem Werk: https://www.deutschestextarchiv.de/brockes_vergnuegen03_1730
URL zu dieser Seite: https://www.deutschestextarchiv.de/brockes_vergnuegen03_1730/472
Zitationshilfe: Brockes, Barthold Heinrich: Herrn B. H. Brockes, [...] verdeutschte Grund-Sätze der Welt-Weisheit, des Herrn Abts Genest. Bd. 3. 2. Aufl. Hamburg, 1730, S. 442. In: Deutsches Textarchiv <https://www.deutschestextarchiv.de/brockes_vergnuegen03_1730/472>, abgerufen am 17.04.2021.